leral.net | S'informer en temps réel

Vol, faux et usage de faux en écritures privées de banque : Le banquier imite la signature d’un client décédé pour encaisser 4 millions

Le banquier Abdou Karim Diop risque de voir son séjour carcéral prolongé de trois mois, selon Le Pop. Il est accusé de vol, faux et usage de faux en écritures sur un de ses clients décédé.


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Novembre 2013 à 13:12 | | 0 commentaire(s)|

Vol, faux et usage de faux en écritures privées de banque : Le banquier imite la signature d’un client décédé pour encaisser 4 millions
L’acte fait froid dans le dos. Abdou Karim Diop, banquier de son état dans une grande structure de la place, a été attrait à la barre pour faux et usage de faux en écritures privées de banque. L’homme de l’art a puisé la somme de 04 millions dans le compte d’un client décédé. Feu Mamour Cissé avait 8 millions de franc dans son compte et le malfrat a pris le soin de se faire un chèque de 04 millions avant d’effacer les traces de son acte. Il partagera son butin avec une dame mais, malheureusement pour lui, le frère du défunt a découvert le pot aux roses et a fini porter plainte contre X. Même si le prévenu a restitué la somme volée, la banque, qui s’est constituée partie civile, a réclamé 1.5 million. M .Diop sera édifié sur son sort le 28 novembre prochain pour savoir si son séjour carcéral sera prolongé de trois mois.

Habibatou Traoré






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image