Leral.net | S'informer en temps réel



«Votez PS avec le FN» : le tract anti-NKM qui gêne

le 14 Juin 2012 à 12:49 | Lu 562 fois

À l'initiative de la candidate FN Brigitte Dupin, des militants ont distribué à Longjumeau des tracts appelant à choisir le PS pour faire barrage à Nathalie Kosciuscot-Morizet. Agacée, la direction du parti a ordonné leur retrait.


«Votez PS avec le FN» : le tract anti-NKM qui gêne
C'est un slogan que l'on n'a pas l'habitude de voir sur des tracts du FN: «Faites barrage à NKM, votez PS avec le Front national»… Prévu pour être distribué à 1000 exemplaires sur le marché de Longjumeau, le document, réalisé à l'initiative de la candidate frontiste battue au premier tour, Brigitte Dupin, n'a pas fait l'unanimité.

Sur le fond, la consigne est pourtant cohérente avec la ligne fixée lundi par Marine Le Pen: «Nous demandons à nos électeurs d'appliquer à Mme Kosciusko-Morizet la réciprocité et par conséquent à voter pour le Parti socialiste dans sa circonscription», avait exigé la patronne du parti frontiste à l'égard de NKM, qui avait elle-même appelé aux cantonales de mars 2011 à voter socialiste en cas de duel PS-FN. «Puisque Madame Kosciusko-Morizet a elle-même ouvert cette possibilité, il ne doit pas lui paraître grave que (...) nous laissions nous aussi les électeurs voter socialiste», peut-on lire sur le tract, qui porte le logo du parti.

«Formulation trop brutale»
Reste que sur la forme, le document a fortement déplu à la direction du FN. «“Votez PS avec le FN”, c'est une formulation beaucoup trop brutale. Ce n'est pas la bonne manière de faire connaître la position exprimée par Marine Le Pen. Ce tract n'était pas nécessaire», explique Wallerand de Saint-Just, vice-président et avocat du parti frontiste, qui rappelle qu'il s'agit là d'une «initiative personnelle de Brigitte Dupin». Laquelle assure avoir reçu au départ «l'aval de Marine Le Pen»… A la demande du parti, la candidate éliminée a cependant accepté de ne plus distribuer ces tracts. Le message du parti sera désormais diffusé par médias interposés, précise-t-elle. Seule une trentaine de documents ont été distribués, assure-t-on au FN.

Dans cette 4e circonscription de l'Essonne, le FN, qui a récolté 11% des suffrages, pourrait faire basculer le second tour, qui oppose Nathalie Kosciusko-Morizet (39,46% des voix au premier tour) au socialiste Olivier Thomas (36,29%). Fin mai, un sondage Ifop pour Le JDD prévoyait une égalité parfaite au second tour entre les deux candidats. Dans cette circonscription traditionnellement marquée à droite, François Hollande avait quasiment fait jeu égal avec Nicolas Sarkozy à la présidentielle, remportant 49% des suffrages au second tour.


Par Jim Jarrassé