leral.net | S'informer en temps réel

Voulant faire arrêter la prostituée, le client se retrouve en prison pour détournement de mineure

Si cela était à refaire, M. Guèye aurait certainement choisi de classer en pertes et profits cette affaire de vol de portable qu'il avait imputé à la belle de nuit avec qui il avait passé une bonne soirée. Pour cause, un mois après les faits, ayant finalement mis la main sur la péripatéticienne qu’il conduisit manu militari au poste de police le plus proche, il s'est lui aussi retrouvé séance tenante en geôle pour détournement de mineure.


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Janvier 2017 à 11:21 | | 0 commentaire(s)|

Voulant faire arrêter la prostituée, le client se retrouve en prison pour détournement de mineure
Il s’est en effet, avéré au cours l’enquête que la jeune fille était encore mineure. Ce qui a du moins, été confirmé par la mère de la jeune fille. Dans cette affaire, tout a commencé une nuit du mois de décembre ; s’étant rendu au bar, « Lumière Bleue » pour passer du beau temps, M. Guèye y avait remarqué une belle nymphe qui exerçait le plus vieux métier du monde.

Tout de suite, il lui avait fait des avances. C’est ainsi raconte le jeune homme, qu’ils se sont accordés sur le prix de la passe qui a été fixé par la belle de nuit à 5000 francs CFA ; M. Guèye qui avait pris du bon temps la nuit durant, se décida  prendre une douche, après la partie de jambes en l’air.

Pendant ce temps, la belle M. Diop qui était encore dans la chambre remarquant le portable dernier cri de son client sur le lit, n’hésita pas à mettre la main dessus. Et avant même que son client ne sorte de la douche, elle avait disparu dans la nature. Apres de vaines recherches, le sieur Gueye avait demandé aux vigiles du bar « Lumière Bleue » de lui signaler la présence de la belle de nuit.

C’est dans ces circonstances que le 8 janvier, ces derniers l’appelèrent pour lui signaler la présence de cette dernière. Rappliquant dare-dare, sans autre forme de procès, M. Gueye conduisit la dame au commissariat de la Médina. Mais lors de l’enquête, il a été découvert que cette dernière était encore mineure, même si elle exerce le métier de la prostituée. Accusé de détournement de mineure, le sieur Guèye qui n’en revenait toujours pas, a indiqué aux enquêteurs qu’à aucun moment il n’a pensé que la fille était mineure. Il en veut pour preuve le fait qu’il l'ait trouvée dans le bar, à une heure du matin.

Finalement, ils ont tous les deux été déférés au parquet, l’un pour détournement de mineure et l’autre pour vol. Comme le dit l’adage : « tel est donc pris, qui croyait prendre ».

Source Vox Populi










Hebergeur d'image