leral.net | S'informer en temps réel

Voulant fuir après avoir accompli son forfait : L’agresseur termine sa course au fond d’un puits


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Mai 2016 à 23:23 | | 4 commentaire(s)|

Voulant fuir après avoir accompli son forfait : L’agresseur termine sa course au fond d’un puits
M.S, ne va certainement pas oublier le jour où, sa voiture en panne sur l’autoroute sur la voie qui mène vers les Maristes, aux environs de 19 h vers 20 heures, il attendait patiemment son mécanicien pour venir le dépanner. Tout d’un coup, deux gaillards sortis de nulle part l’attaquent. L’un le prend au collet en le menaçant d’un couteau tandis que l’autre qui se trouvait derrière lui, avait commencé à lui faire la poche. Il prit 30.000 F CFA et son téléphone portable de sa poche. De même, les deux agresseurs le malmenèrent lui occasionnant des blessures sur sa tête et son corps. Ayant accompli leur forfait, les deux malfrats prennent le chemin des jardins qui se trouvent en face de l’autoroute. Mal leur en avait pris car les jardiniers ont vu toute la scène. Pendant que le plaignant quittait les lieux à la recherche d’aide, les deux agresseurs, Thierno Gaye et El Hadj Amadou Mbaye sont poursuivi par les jardiniers. Thierno Gaye termine sa course au fond d’un puits creusé pour alimenter le jardin en eau tandis que son complice sera alpagué quelques mètres plus loin. Ils seront tous conduits vers la gendarmerie de Hann. De retour sur les lieux et accompagné de son frère quelques heures après, il fut informé par les jardiniers que ses deux bourreaux ont été acheminés à la gendarmerie de Hann. Devant les pandores, la partie civile explique sa mésaventure et les deux agresseurs lui seront présentés. Le plaignant n’eut aucune peine à reconnaître Thierno Gaye qui se tenait devant lui, le couteau à la main. A la barre, les deux prévenus nieront les faits. Thierno Gaye soutient qu’il n’a jamais agressé qui que ce soit et qu’il est venu se présenter par hasard devant la victime qui l’a cravaté et poussé dans le puits. Durant leur empoignade indique-t-il à la barre, la victime lui a pris 270.000 FCFA et son portable. Pour sa part, son compagnon d’infortune dit ne pas connaître Thierno Gaye. Le substitut du procureur a jugé l’affaire très grave compte tenu de la
violence exercée sur la partie civile. Il a requis 3 ans d’emprisonnement ferme contre Thierno Gaye et a demandé la relaxe pour El Hadj Amadou Mbaye. Il sera suivi dans son réquisitoire par le
tribunal qui condamnera à 3 ans ferme contre Thierno Gaye tandis que El hadj Amadou gaye bénéficiera de la relaxe au bénéfice du doute.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image