leral.net | S'informer en temps réel

WADE SUR LE MONUMENT DE LA RENAISSANCE : "On m'a dit que Bamba et Maodo n'ont jamais critiqué les statues"

Le Président Wade s'est encore prononcé sur le monument de la Renaissance africaine qui fait l'objet de bien des polémiques. Pour cette fois-ci, il a fait des confidences selon lesquelles quelqu'un lui a dit que Serigne Touba et El Malick Sy n'ont jamais critiqué les statues qu'ils voyaient.


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Décembre 2009 à 02:50 | | 27 commentaire(s)|

WADE SUR LE MONUMENT DE LA RENAISSANCE : "On m'a dit que Bamba et Maodo n'ont jamais critiqué les statues"
"On m'a fait savoir que Cheikh Ahmadou Bamba et El Hadji Malick passaient très souvent devant des statues sans rien dire", révèle Wade qui s'exprimait lors de la conférence nationale des enseignants libéraux tenue au Centre international pour le commerce extérieur du Sénégal (Cices).

"J'ai consulté l'Isesco et ils m'ont fait savoir que l'interdiction des statuettes allait à l'encontre des gens qui les fabriquaient pour les adorer. La représentation animale ou humaine est possible si elle n'est faite que pour la beauté", enseigne Wade devant une foule nombreuse.

Le chef de l'Etat est d'avis que ce monument symbolise la confiance de l'Africain en lui-même. Faisant dans la comparaison, il laisse entendre : "Dans les églises on prie Jésus qui n'est pas Dieu. Tout le monde le sait mais personne n'a jamais dit quelque chose".

Aujourd'hui, poursuit Wade, "certains fustigent le monument mais ils voient toujours pire et ne disent rien". Pour le président, ce monument n'est pas celui de la renaissance sénégalaise, mais africaine. Il déclare que ce sont des chefs d'État africains qui ont pris l'initiative.

"Lorsqu'il a été question de réfléchir sur quand et où l'implanter, j'ai été plus rapide qu'eux parce que je l'avais déjà écrit dans mon livre", soutient-il avant d'ajouter que le concept de Renaissance Africaine a été surtout proposé par Thabo Mbéki et c'est Obasanjo qui a posé la première pierre.

"Ce monument, je l'ai fait pour l'Afrique et pour l'intérêt du Sénégal, mais aujourd'hui, ça pose un problème pour des Sénégalais. Je sais que certains n'ont pas le même point de vue, mais je vais y revenir dans mon discours de nouvel an", informe-t-il.


Source : Le Matin



1.Posté par Touba le 29/12/2009 03:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu racontes encore des histoires cher Président et, tu te plante d'avantage.Saches que au déçu de Cheikh Ahmadou Bamba Et El Hadji Malick SY il y a le Prophète Mohamed PSL et le Bon DIEU.
Maintenant c'est Serigne Touba et El Hdji Malick SY que tu blasphèmes.
Vraiment tu es Président de " FITNA". Tout ton pouvoir n'a été que "FITNA" . Tu as laissé les Priorités de ton peuple pour assouvir ta propre volonté.
TON REGNE EST TERMINE.

2.Posté par cheikh le 29/12/2009 06:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le President nous disait que , c est son idée, c est pourquoi, il reclamait les 35% pour les droits d auteurs, en vendant les terres du peuple pour financer ce projet qui devrait normalement revenir a l etat du Senegal, et non a la fondation de Wade Family Gate, mais il prefere son interet personnel, c est pas son probleme le SENEGAL
aujourd hui il revient pour dire que c est un projet des chef d etat africain

QUELLE GROSSE MENSONGE DU SINGE

email: cheikhdiakhatecn@yahoo.com

3.Posté par Frank le 29/12/2009 07:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

No seulement c'est blasphémaoire de ces dits guides dont leurs oeuvres et comportements ont été incontestables mais tu te contre dis. "l'interdiction des statuettes allait à l'encontre des gens qui les fabriquaient pour les adorer" avez vous dits et vous poursuivez par "La représentation animale ou humaine est possible si elle n'est faite que pour la beauté". C'est exactement ce terme beauté qui me dérange car là on apprécie et on est émerveillé et on est à moins d'1 pas de l'adoration.
Je comptais me taire sur cette polémique autour de cette statuette parce que connaissant vos amis et les fondements même de la franc-maçonnerie pour m'y intéresser et en m'y documentant; il n'y a aucune doute que c'est un symbol franc-maçonnique une consolidtion de la loge panafricaine. Les signes il faudra aller les chercher sur les sources lumineuses qui entour la statut (tout autour en bas).

4.Posté par mbeutte le 29/12/2009 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis triste pour mon soit disant MBOKOU talibé non content de nous faire passer
pour ce que nous ne sommes pas en réalité il s'enfonce depuis en plus dans son role de encien franc macon et nous humilie a chaque sortie.
Que vient faire BAMBA et MAODO dans ce debat sterile vide et insensé vous ne pourez jamais avoir raison sur la validation islamique de votre statut
NDBIMELENIOU NGA ARRIERE BALAMO GUENEU NIAW

5.Posté par lilkhadioufy le 29/12/2009 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si serigne touba ou El hadji malick ne disent rien rek c bon de faire une statut hé GORGI aréte statut DAFA ARAME ARAME ARAME TIFAKHANE

6.Posté par dél téw le 29/12/2009 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

golo wade bayil doul, khamo sakh lingay wakh. Bamba é Maodo sont des références, eux, ils ont tracé la directive du souna é la droiture pour un bien étre en islam.
tu fé la allusion en disant ke: "Dans les églises on prie Jésus qui n'est pas Dieu. Tout le monde le sait mais personne n'a jamais dit quelque chose". kou néknak ak sa diné; lakoum diné koum waliya dine.... on voit ke tu mélange yalla ak yalli.
fé gaff à toi...
............................alzheimer mo la dal

7.Posté par Mouride le 29/12/2009 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Senegalaises Senegalais de la diaspora.

Abdoulaye Wade est devenu un danger publique. Chacune de ses sorties peut bruler le pays. Dans un pays ou tous les leaders ont demissionné c'est au peuple de prendre ses responsabilités.
WADE DOIT PARTIR AVANT QUE LE PAYS NE BRULE.
YA PAS DE JUSTICE PAS DE POLICE NI D'ARMEE REPUBLICAINE LES MARAS SONT TOUS CORROMPUS. OU VA LE PAYS ? POSEZ VOUS CETTE QUESTION MAIS SURTOUT ESSAYEZ DE TROUVER UNE REPONSE.

AONZOU BILAHI MINA ABDOULAYE WADE RADJIMY.

8.Posté par ANCIEN SOLDAT le 29/12/2009 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ALLAHOU AK BAR ALLAHOU AK BAR OU SONT LES FLIS OU ARRIERE FILS DE CES DERNIERS. MAOUDO & BAMBA JE VEUX UNE REPONSE... WASALAM.

9.Posté par SALIOU DIENG"ZAL" le 29/12/2009 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce monument n'est rien d'autre que signe de fra-maçonnerie.Méme si je ne crois pas à la déclaration du président Wade qui disait qu'il était un fran-maçon mais qu'il avait quitté ce cercle.Je n'y croit pas du tout parcequ'on y entre pas et sortir comme on veut.La porte du millenaire est signe de fran-maçon.Les musulmans et les croyants ne vous laisseront pas faire.Et tot ou tard aprés ce régime de "cheytané" ce monument sera détruit dés les premiers jours.Le débat c'est pas Mame serigne Touba ou Mame Elhadji Malick Sy mais au dessus de ces ullustres hommes de dieu on se référe au prophéte Mohamed et du coran.Et Mr le Président sachez que lorsque le prophéte est venu à la mecque,son premier acte posé était de détruire tous les statuts.La jeunesse fera face aux fra-maçons pour les mettre hors d'état de nuire.Nous seront les défénceurs de l'Islam

10.Posté par boy rosso le 29/12/2009 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wade appartient au monde du crépuscule cet homme oublie. Il m'a vraiment déçu et cela montre qu'il est en fin de pouvoir. Wassalam

11.Posté par Vincent DIAKHATE le 29/12/2009 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je commence par invoquer Allàh, Le Très Miséricordieux, Le Miséricordieux.


Avec sa statue satanique, franc-maçonnique et porno-érotique à plus de 12 milliards de francs c.f.a. -dans un pays en difficulté économique et financière- curieusement et cyniquement appelée «Monument de la renaissance africaine », Wade 1er vient d’entrer dans la cour des grands mégalomanes de l’histoire à côte de Pharaon, de Lénine, de Mao Zédong, de Céucescu, Kim Il Sun etc.

AUCUN TEXTE CORANIQUE NI PROPHÉTIQUE NE JUSTIFIE CETTE STATUE SATANIQUE, FRANC-MAÇONNIQUE ET PORNO-ÉROTIQUE !


La question qui mérite d’être posée est : « ET L’ISLÀM DANS TOUT ÇA ? »

Il convient de ne avoir perte de vue que ce monument satanique est construite dans un pays composé de 95% de musulmans, par quelqu’un qui se dit musulman, tàlibé murid et président le la Conférence Islamique (O.C.I.).

Comment peut-il prétendre honorer la femme africaine musulmane en la montrant presque NUE, tournant ses fesses vers l’Est où se trouve la Qiblah honorée ( Pour accomplir la prière, les Musulmans se tournent vers la Ka^bah- qui se trouve à Makkah / La Mecque- qui est la direction de la prière) ?!
Personne, à moins d’être un maniaque pervers, n’aimerait que l’on représente sa MAMAN sous cette manière érotique humiliante!

Lisez plutôt l’argument tordu et pervers que Lày Njomboor donne pour justifier la construction sa statue satanique, franc-maçonnique et porno-érotique :

« [ …] nombreux sont les gens qui se réclament et parlent de l’Islam, alors qu’ils n’en connaissent pas un bout ou en connaissent très peu. Car Le Coran a dit que si on édifie un tel monument pour ensuite le vénérer comme Dieu et solliciter des prières auprès de lui, ce n’est pas bon ; mais si on le fait, juste pour le contempler et admirer sa beauté, en plus d’y tirer des fortunes, il n’y a rien de mal à ça. Et c’est le cas pour ce monument, qui n’a rien de blasphématoire et qu’avant de faire ça, je m’en suis ouvert à tous les grands érudits du Coran, qui m’ont même donné les bases du Livre saint que je garde avec moi. [ …]On m'a fait savoir que Cheikh Ahmadou Bamba et El Hadji Malick passaient très souvent devant des statues sans rien dire.[ …]
J'ai consulté l'Isesco et ils m'ont fait savoir que l'interdiction des statuettes allait à l'encontre des gens qui les fabriquaient pour les adorer. La représentation animale ou humaine est possible si elle n'est faite que pour la beauté.[ …] certains fustigent le monument mais ils voient toujours pire et ne disent rien.[ …] »


J’imagine que « les grands érudits du Coran » dont il parle ont « oublié » ou ne croient pas à l’exitence de versets du Coran où Dieu dit :

• [V.90 ; S. n°5] ce dont l’exégèse est : « Ô croyants ! le vin, les jeux de hasard, les statues et les flèches de devination sont une abomination inventée par Satan ; abstenez-vous-en afin que vous réussissiez ! »


Et que disent-ils de la parole prophétique qu’a transmise ^Abdu l -Làh Ibn ^Umar, unanimement rapportée, qui signifie : « Ceux qui fabriquent ces images seront tourmentés le jour de la résurrection. On leur dira :"Faites vivre ce que vous avez créé !" »

Les statues ont été à l’origine de l’apparition de la mécréance. En effet, jusqu’à l’époque de notre maître ‘Idriis ^alayhi s-salàm, il n’y avait pas de mécréance. Avant l’arrivée de notre maître Nuux ^alayhi s-salàm, parmi ceux qui qui avaient ‘Idriis ^alayhi s-salàm, il y avait cinq hommes vertueux : Wadd, Suwa^, Yàghuuth, Ya^uuq et Naçr.
À leur décès, Ibliis (Satan le maudit) est apparu aux gens sous la forme d’un être humain, pour les dévier de l’Islàm. Ainsi, Ibliis leur a ordonné de fabriquer des statues à l’effigie de ces cinq pieux. Ensuite, bien plutard, Satan leur est apparu de nouveau, à une époque marquée par l’ignorance et la corruption sur terre ; et il leur ordonna d’adorer les idoles. Les gens lui obéirent et considérèrent ces statues comme des dieux. Cela est du chirk- " bokkalé Allàh ". Que Dieu nous en préserve ! Et ces gens-là sont devenus des associateurs à la divinité (muchrikiin)


Comme l’Islàm est une religion de droiture et de prévention, d’où tout ce qui peut conduire au péché est interdit (xaràm).

Parmi les péchés des organes, il ya celui qui consiste à regarder ce qui illicite ( xaràm) .Et, selon la Loi musulmane honorée (Charii^ah), excepté le visage et les mains , tout le reste du corps de la femme est une zone de pudeur(^awrah).

Voyez-vous, la femme qui est représentée sur la statue est presque NUE, tournant ses fesses vers l’Est où se trouve la Qiblah honorée.

• Est-il licite (xalàl) de se faire plaisir avec quelque chose d’illicite (xaràm) comme la pornographie ou les images érotiques? NON !




• Est-il licite (xalàl) de se faire de l’argent moyennent ou en vendant quelque chose d’illicite (xaràm) comme les substences enivrantes (alcool, vin, drogue, statues,etc.) ? NON !

DONC, AUCUN TEXTE CORANIQUE NI PROPHÉTIQUE NE JUSTIFIE CETTE STATUE SATANIQUE, FRANC-MAÇONNIQUE ET PORNO-ÉROTIQUE !


• Est-il concevable de construire dans ce pays cette statue satanique, franc-maçonnique et porno-érotique où ont vécu et où sont inhumés nos Saints (‘Awliyà’) et Savants (Al-^Ulamà’) sénégalais comme Sëriñ Tuùba, El-Xajji ^Umar Fuutiyu Tàl, El-Xajji Màlik Si, Bày Lày, Màm Buu Kunta, Bày Ñass, Màm ^Abdu l-^Aziiz Ad-Dabàgh Màlik Si, etc. ? NON !!!
• Va-t-on laisser le lobby homosexuelo-mafioso-maçonnique et sioniste ainsi que les hérétiques et prostitués financiers aux egos démesurés, soucieux et imbus de leur intérêts mesquins, nous dicter voire nous imposer leur volonté et leur façon de vivre au détriment de nos valeurs musulmanes saines et séculaires ? NON !!!


Toutes ces folies ont un relent de fin de règne comparable à ce qu’a connu le peuple français sous les rois Louis XV et Louis XVI. Elles montrent encore une fois que Wade 1er gère ce pays comme un proxénète gère un bordel ; tout tourne autour de l’argent et de la luxure avec leurs corollaires : corruption, viols, pédophilie, mariages d’homosexuels, attentats à la pudeur, prostitution, chantage, népotisme, trahison, règlements de comptes, meurtres, liquidations politiques, menaces, vengeance, banalisation et recours systématique de la violence, tripatouillage de la Constitution, etc. Bref, nous avons là tous les ingrédients d’un CHAOS SOCIÉTAL, et le tout dans un climat de malaise économique et social qui s’empire chaque jour davantage.

En définitive, chaque jour qui passe, lorsque l’on observe les faits, gestes et paroles de Wade 1er , on voit les signes évidents de la fin imminente de son règne ; seul Dieu , Lui Qui connaît le connu (Ach-chahàdah ) et l’inconnu(al-ghayb), sait quand et comment.

Toutefois, les faits, gestes et paroles de Wade 1er n’augurent rien de bon pour l’avenir immédiat de ce pays. Sans vouloir être alarmiste, je dirai que ce pays va connaître dans les semaines à venir de très graves problèmes alimentés par le favoritisme et la zizanie ("ràmbàc") qu’il sème entre les confréries, et le tout rythmé par un je -m’en- foutisme écœurant dont la réalité de sa sénilité ne saurait être la seule cause. À mon avis chez lui, il y a plus de manifestations de Satan qu’autre chose.

Force est de constater que dans ces confréries certains marabouts, et pas des moindres, sont plus préoccupés par les choses mondaines (argent, maisons, terres, voitures, femmes, etc.) que par l’enseignement de l’Islam, la religion de droiture.

Pour des intérêts bassement électoralistes, il n’a pas hésité à provoquer l’Église chrétienne sénégalaise en diant: « Ce que j’ai fait pour les Chrétiens, ils ne l’ont pas dit. Je pouvais ne pas le faire, car j’ai pris de l’argent de ma propre poche, ce n’est pas l’argent du pays. Mais, je le fais, car la vie est ainsi. De la même manière que j’aide ceux-ci, c’est de la même manière que j’aide les autres »


En tout cas, le prestige et la considération que jouissait ce pays dans la sous-région et dans les pays du monde entier vole en éclats chaque jour davantage. Ce régime brille désormais par sa roublardise (affaire Ségura, corruption et gabégie généralisées, entre autres) son manque de crédibilité et par son amateurisme (Pèlerinage et organisation de l’O.C.I., entre autres)



QUE DIRE À L’ENDROIT DES HYPOCRITES (NAFEEQ) QUI CAUTIONNENT CETTE STATUE EN SORTANT DES FATWÀ’ (AVIS RELIGIEUX) CORROMPUS ?
Rappel :
Dieu dit dans le Coran honoré:

• [V.110 ; S. n°3] ce dont l’exégèse est : «Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes, vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez en Allah »


• [V.41 ; S. n°2] ce dont l’exégèse est : « Et n'échangez pas Mes révélations contre un vil prix. Et c'est Moi que vous devez craindre !»

Notre maître, le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam qui a dit ce dont l’exégèse est :

• « Jusqu’à quand vous abstiendrez-vous de mettre en garde contre le pervers ? Citez-le par ce qui est en lui afin que les gens s’en écartent ! »


• « Si tu vois ma Communauté redouter de dire à l’injuste " Ô injuste ! ", alors s’en est finie pour elle ! »


• « Celui d’entre vous qui assiste à une chose blâmable, qu’il l’arrête de sa main ; s’il n’en est pas capable, qu’il l’arrête par sa langue ; et s’il n’en est pas capable, qu’il le rejette par son cœur : c’est le minimum qu’exige la foi en cas d’incapacité ! » Xadiith rapporté par l’Imàm Muslim.


• « ((Ordonne le bien et interdis le mal jusqu’à ce que tu aperçoives de la complaisance dans l’avarice, de l’obéissance aux passions, de la prédilection de cette vie d’ici-bas où chacun est satisfait de son avis ! Alors, prends garde et abandonne les sottes gens, car il viendra après vous une période où ceux qui s’attacheront à ce que vous détenez (l’application de la Loi) recevront cinquante (50) récompenses ! ))
" Nous avons dit Yà Raçuulu l-Làh, cette récompense sera en comparaison à nous ou à eux ? " Il répondit : (( en comparaison à vous. )) »
Xadiith rapporté et authentifié de sûr ﴾çaxiix) par At-Tirmidhiyy dans son livre " Al-Jàmi^"



Je rappelle à ces « guides religieux », et journalistes pervers et islamologues douteux et hypocrites qui sortent des fatwà’(avis religieux) corrompus et tordus pour légitimer ou cautionner cette statue, que Dieu les voit et les entend. Ils n’ont pas le droit rendre licite (xalàl) ce que Allàh a rendu illicite (xaràm). Cela peut entraîner la mécréance ! Et celui qui meurt mécréant, ses œuvres sont vaines ; il perd TOUT !
Que l’argent, les biens et les honneurs de ce bas monde ne leur fassent pas oublier qu’ils vont rendre compte inévitablement.

Qu’ils sachent que le châtiment divin peut survenir à tout moment !


Je les exhorte à méditer l’histoire l’Imàm Ibràhiim Al-Xarbiyy, une éminente référence de ‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah (Majorité des Musulmans sunnites) qui a vécu au troisième siècle de l’Hégire, environ vers le neuvième siècle grégorien.

‘Abuu ^Uthmàn Ar-Ràziyy rapporte:
« Al-Mu^tadid, l’Émir des Croyants (Calife abbasside) a envoyé un de ses employés auprès de ‘Ibràhiim Al-Xarbiyy avec dix mille dirxam pour que ce dernier le distribue aux gens. Mais, ‘Ibràhiim Al-Xarbiyy refusa l’argent. Alors, l’émissaire est revenu et lui a dit : " L’Émir des Croyants te demande de le distribuer parmi tes voisins. "
Il lui répondit : " Que Allàh te protège ! Dis à l’Émir des Croyants : soit il nous laisse en paix, soit je quitte son voisinage ! " »


QUELLE LEÇON DE DIGNITÉ (NGOR) ET DE DÉTACHEMENT (DOOYLU) !!!

Est-il besoin de rappeler qu’en maître çuufiyy véridique, le Savant (^Àlim), le Saint(Waliyy), le Maître çuufiyy, Chaykh ‘Axmadu Bàmba Mbacké -raxiimahu l-Làh- n’était ni attaché à la vie mondaine ni aux privilèges matériels et fastes aux origines douteuses voire illicites. Toute sa vie durant, il n’a cessé d’œuvrer pour l’Au-delà (Al-‘Àkhirah) et d’exhorter les gens à faire de même.
Rappelons que Sëriñ Tuuba, Xàdimu r-Raçuul-raximahu l-Làh- a toujours refusé de brader sa foi en Dieu pour de vils privilèges matérialistes, il a vécu dans l’ascèse, loin des mondanités. C’est ainsi qu’il a assimilé les hommes religieux qui se collent au pouvoir politique à des mouches sur un tas d'excréments.

Le Savant (Al- ^Àlim), le Saint (Al-Waliyy), le maître çuufiyy, le médiateur sociétal, Màm ^Abdu ^Aziiz Si Ad- Dabàgh Màlik -raxiimahu l-Làh- est connu pour son attachement à l’Islam, pour son refus face au type d’homme que Satan et ses acolytes de jinns et humains ont a voulu faire de lui.

Avec foi, dignité et patience, il s’est éloigné de ce modèle de société qui ne lui convenait absolument pas. Jusqu’à la fin de sa vie, il n’a point cessé d’intervenir sur des questions religieuses et sociétales (comportements et actes illicites -xaràm- dépravation des mœurs, etc.) si cela lui paraissait nécessaire, ne recherchant que l’agrément de Dieu.

Autrement dit, tout comme nos Saints (Al-‘Awliyà’) et Savants(Al-^Ulamà’) sénégalais comme Sëriñ Tuuba, El-Xajji Fuutiyu Tall, El-Xajji Màlik, Bày Lày, Màm Buu Kunta, Bày Ñass, etc. , il est resté attaché à ses VALEURS MORALES ENSEIGNÉES PAR LE CORAN ET LA SUNNAH.

La parole « sauve qui peut » d’une sagesse salutaire qu’il a dite en français, avant son décès en 1997, est une très forte exhortation à s’éloigner des pièges sataniques de cette vie d’ici bas ; pour se consacrer à la préparation de l’Au-delà. Cela consiste tout simplement à adorer Dieu- Lui Qui est Unique et Qui n’a besoin de rien- selon ce qui est ENSEIGNÉ PAR LE CORAN ET LA SUNNAH tout en se gardant de tous les extrémismes, des mauvaises innovations (Bid^ah sayyi’ah) et du laxisme.




Al-Xamdu li l-Làh, le Prophète- que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur lui- nous a laissé le Coran et la Sunnah honorés comme sources de bonne guidée, nous permettant de distinguer le vrai du faux jusqu’à la fin des temps, et de pouvoir dénicher les suppôts de Satan !


Al-Xamdu li l-Làh! Lui Qui a fait que cette Communauté (‘Ummah) compte en permanence des Savants (^Ulamà)’ des Saints (‘Awliyà’) et des guides religieux pieux, sincères, justes, respectables et fiables qui suivent les nobles traces du Prophète çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, sur qui nous pouvons compter.



Quant aux hypocrites, je leur rappelle que Dieu Le Tout-Puissant les voit et les entend...!


Bon, que dire de plus si ce n’est :


NOUS N'AVONS QUE LES DIRIGEANTS QUE NOUS MÉRITONS !

Le Messager de Allàh çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam a dit parole :
(( kamà takuunuu walla ^alaykum )) dont l’exégèse est : «Tels que vous êtes, vos dirigeants sont.»

En d’autres termes, nos dirigeants nous ressemblent.

Ceux qui nous dirigent, à n’importe quel échelon de la société, ne sont que des miroirs qui reflètent ce que nous sommes !

Quand on voit ceux qui nous dirigent, nous avons vraiment du souci à nous faire !

Que Dieu nous préserve de Satan et de ses acolytes jinns et humains !


Patientons et repentons-nous en sachant que la mort va arriver inévitablement et que cette vie sur terre est presque finie. Nous serons Tous jugés par Le Seigneur des mondes. Attelons-nous à ce pour quoi Dieu nous a créés : L’adorer, faire le bien et éviter le mal ; recommander le bien et interdire le mal !

Cette vie est faite d’épreuves ; provoquons les causes, qui soient conformes à ce que Dieu ordonne, afin d’améliorer notre situation personnelle, familiale, socio-économique et financière !



Louanges à Allàh, Lui Qui est Tout-Puissant sur toutes choses ! Que Ses bénédictions soient abondantes sur Muxammad, notre bien-aimé et intercesseur !

Que Dieu, Le Très Miséricordieux, nous fasse miséricorde, par la barakah des Saints (al-‘Awliyà’) qui ont vécu dans ce pays et /ou qui y vivent de nos jours et ceux d’ailleurs ! Àmiin !

V.D.

12.Posté par une senegalaise le 29/12/2009 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher President, ce qui est interdit par la religion, ni El Hadji Malick, ni Cheilkh A. Bamba ne peuvent le rendre valable. Arretez donc d'impliquer ces hommes de Dieu et de references dans votre debat.
Vous constituer un danger public, car ce que vous venez de dire sur l'eglise , vous n'aurez pas du le dire. comme l 'a dis del tew "kou nek ak sa dine'' .

''Diamou statut bi nak, mou noul weesou kou ko toudeu guar meer, kou ko khol gua meer". Wa salam

13.Posté par goonnga le 29/12/2009 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wade se révèle aux yeux des sénégalais. il est un vrai franc-maçon. Il est un vrai Cheytan. Il insulte les sénégalais en les traitant d'ignorants en matière de religion et de mauvais pratiquants. Il vient nous enseigner notre religion sur la base des enseignements qu'il prétend avoir cueilli auprès de l'INESCO comme cela était une structure de référence islamique égale, voire supérieure au Saint Coran et aux Hadiths. Wade invite les musulmans à critiquer , voir provoquer leurs frères chrétiens qu'il traite d'adorateurs de statuettes dans les églises. Il taxe nos guides, voire symboles religieux d'imparfaits pour n'être prononcés sur les statues à côtés desquelles ils passaient. Si nos chefs religieux ne disaient rien , c'est par ce que les autorités d'alors imposaient la visite de ces statues; les autorités d'alors ne provoquaient pas les croyants autour de ces statues. WADE s'est révélé aux Sénégalais. Aux Sénégalais de montrer à WADE qui ils sont.

14.Posté par leuz le 29/12/2009 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Prési arrête ta trop parlé pr ton monument de framaçonnerie tu parle de BAMBA ET DE MAODO franchement prési revoit tes propos et rectifie tw avant qu'il ne soit pas tard tu a entrain de "diagasé tous les confrérie du sénégal" voir même les religions

15.Posté par un sénégalais le 29/12/2009 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wade revoi ta position et arrête de dire dé bétise

16.Posté par virus le 29/12/2009 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A chaque fois que wade ouvre la bouche c'est pour dire des bitisses

17.Posté par virus le 29/12/2009 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A chaque fois que wade ouvre la bouche c'est pour dire des bétisses

18.Posté par hamedin le 29/12/2009 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amadou Lamine Faye, auteur de l'ouvrage : «Les mercenaires de la nouvelle mission civilisatrice» : «Latif a voulu détruire Me Wade et j'ai démonté son argumentaire»

Décidément, cet intellectuel très prolifique ayant à son compte plusieurs ouvrages ne manque ni de bagout, ni d'arguments pour croiser le fer contre «les adeptes de la critique facile» dans son ouvrage intitulé «Les mercenaires de la nouvelle mission civilisatrice», un essai à la fois descriptive, interpelative et comparative qui répond à Abdou Latif Coulibaly. En tout cas, dans l'entretien qu'il nous a accordé, Amadou Lamine Faye apporte des éléments de réponse à Abdou Latif Coulibaly, après la violente sortie de ce dernier sur sa personne. Par ailleurs, l'auteur de «Les mercenaires de la nouvelle mission civilisatrice» ne manque pas de brosser à grand trait la personnalité de Latif Coulibaly.





Le Messager : Après la parution de votre ouvrage, comment avez-vous reçu les propos de Latif qui vous taxe «d'idiot, d'énergumène, de nul en écriture du français» ?

Je note qu'au lieu de parler du contenu de mon livre, Abdou Latif lui parle de ma personne en des termes qui ne l'honorent pas. Je l'ai invité au débat lui m'invite à une foire d'empoigne sur l'écrit du français. Je l'ai invité à contribuer à ouvrir le débat avec moi dans l'espace médiatique et public qui est fermé à cause du terrorisme des flingueurs automatiques qui, comme lui, tirent sur tout ce qui bouge du côté des défenseurs de l'alternance.

Il répond par des insultes et montre qu'il n'est pas intéressé par les débats. Je constate pour le déplorer qu'il a perdu sa sérénité après avoir reçu une réplique argumentée qu'il n'a pas l'habitude de subir. S'agissant de son appréciation des qualités de mon écriture je laisse les sénégalais et ceux qui font autorité en la matière le soin de nous juger lui et moi. Je ne pense pas que cela soit utile d'ailleurs puisque l'intérêt se situe ailleurs que dans une querelle de qui fait la belle phrase ou de qui est celui qui écrit mieux le français. Lui Abdou Latif ne fait pas autorité dans ce domaine quand bien même l'objet de mon livre n'est pas les belles lettres mais l'analyse critique des enjeux et rôles des acteurs qui influent sur le jeu politique sénégalais et africain. Je ne cherche pas à être jugé sur ma capacité d'écriture ni sur la qualité de mes écrits au sens littéraire du terme. Je veux qu'on me juge sur la pertinence de mes arguments et de mes idées. Et c'est cela qu'attendent les Sénégalais. Un professeur de français n'est pas nécessairement un intellectuel. Pour revenir sur le contenu de mes livres et de ceux de Latif, je pense en toute modestie que j'ai fait, et constamment, plus preuve que lui d'élévation de niveau de culture et de connaissance. Revisitez les livres de Latif, vous verrez qu'il est scotché sur une matière unique : la caricature de Wade et de sa famille et au plan technique sur les méthodologies fonctionnalistes qui le maintiennent dans les limites de l'analyse descriptive malveillante de faits tronqués ou sa mauvaise foi et ses motivations politiques réactionnaires transparaissent nettement. Alors que moi dans mes livres j'interroge des variables processuelles, historiques, environnementales, de pouvoir et d'histoire, qui m'inscrivent dans une approche de changement positif et historique du Sénégal et de l'Afrique.

Selon vous, pourquoi Abdou Latif Coulibaly a choisi de vous insulter plutôt que de vous répondre sur le contenu de votre livre ?

La réaction de Latif est à inscrire dans les actes manqués d'un homme blessé qui ne supporte pas la contradiction et qui dans une réaction primaire incontrôlée a révèlé sans le vouloir une nature profonde refoulée d'un mercenaire de la plume imbu de sa personne. Latif n'est pas un débateur. Il n'est à l'aise que quand il occupe seul le plateau pour développer de manière unilatérale son jeu favori la manipulation des perceptions. Vous ne verrez jamais Latif accepter un débat contradictoire avec quelqu'un qui ne partage pas ses vues. S'il accepte d'être face à quelqu'un dans un plateau c'est toujours avec quelqu'un qui va dans le même sens que lui. J'ai d'ailleurs fait découvrir dans mon livre qu'il a un complexe d'intérêt pour la fabrique d'histoires à faire rire ou pleurer qui a évolué en compétence distinctive pour l'habillage d'une activité de filouterie politico affairiste par une profession de foi au patriotisme et par un prétendu combat citoyen… Latif a pu développer ce complexe d'intérêt dans sa jeunesse. Malheureusement, ce penchant a subi une perversion dans sa vie adulte. Il lui a donné ce talent professionnel de sycophante et de manipulateur qu'on lui connaît aujourd'hui. Un des matériaux d'analyse qui en donne une indication est cette prophétie «du fou de son village d'enfance» appelé Njol Sokone. Ce dernier lui disait quand il était jeune: «Je ne sais pas qui, mais toi, tout ce que tu obtiendras dans ta vie tu l'auras par le mensonge. Pour faire oeuvre de salubrité publique j'ai intellectuellement démoli cet homme qui fait du commerce avec le portrait caricaturé de Maître Wade. Je l'ai fait en patriote panafricain.

Mais tout ce qui est dans le livre de Latif n'est quand même pas faux ? N'a t-il pas sa part de vérité à apporter dans le débat national ?

La question n'est pas de dire que tout ce que Latif dit est faux pas plus qu'on ne doit permettre à ce que ce prétentieux et complexé "journaliste écrivain" malveillant braque constamment les projecteurs de la presse sur 1% d'erreur de chaque méga projet de l'alternance pour nier ses 99% de réussite. Dans tout projet, on doit toujours prévoir un pourcentage de marge d'erreurs dans la gestion ; il est toléré un pourcentage de marge d'erreur de 5% qui peut évoluer dans les pays sous développés jusqu'à 10%. Sur le fond, Latif a été maintes fois démenti; et des erreurs de taille dans l'exploitation de ses sources ont été révèlées dans tous ses livres. Je vous renvoie au livre écrit par un collectif de cadres du PDS coordonné par le Professeur Iba Der Thiam et aux réponses techniques du consultant Mamadou Sall figurant dans mon livre. Latif mise toujours sur l'amnésie des Sénégalais et sur la fermeture du débat qui a fait amener les intellectuels à quitter l'espace public et médiatique. Il a fait énormément de confusions relatives, entre autres, sur les virements bancaires et budgétaires et sur les règles d'évaluation des coûts d'édifice et de travaux des btp. Il a l'art de mentir par omission. Latif parle plus aux simples d'esprit qu'aux sénégalais qui regardent, au-delà du microcosme sénégalais, les défis et enjeux auxquels doivent faire face les pays et qui par conséquent réfléchissent et scrutent les futurs possibles. C'est quelqu'un qui cherche à plaire aux adeptes de la critique facile.

Interview réalisée par

Pape Sadio THIAM


Mardi 29 Décembre 2009
© lemessagersn. info

19.Posté par cheikh gaye le 29/12/2009 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dites lui s'il vous plait que, CHEIKH AHMED BAMBA et HAAJ MALICK comme des milliers d'autres comme eux sont des modéles, que le rang qu'il ont atteind lui aussi devrait l'atteindre,
QUE LA REFERENCE SUPREME POUR NOUS MUSULMANS C'EST MUHAMMAD (pslf).

20.Posté par baba le 29/12/2009 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je note 2 choses :
- une révélation d'abord selon wade l'idée est des chefs d'état africains donc ce n'est pas son idée à lui, pourquoi alors il empocherai 35% lui tout seul.
- ensuite en disant BAMBA et MAODO il ne respecte pas ces saints. Un bon talibé aurait dit CHEIKH BAMBA et ELHADJI MALICK.

21.Posté par thiacass le 29/12/2009 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AHONSOU BILAAY MINAA CHAYTANI WADE RADJIM

22.Posté par KOLOUM le 29/12/2009 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Senegalaises senegalais; nous devons comprendre que notre satanique imbecile franc-macon de president est une épave.Ne le suivons pas car il est fini;

23.Posté par Bol le 29/12/2009 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous êtes tous des idiots

24.Posté par ali le 29/12/2009 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon objectif est de pouvoir traduire youssou ndour et sidy lamine niasse aupres de la cour penal international comme au ruwanda avec la radio mille collines ,senegalaises ,senegalais faites comme moi, c est possible de traduire ces maitres chanteurs...Le vendeur de drogue est un operateur ecomnomique au meme titre que youssou ndour et autres...Enregister tous les ecrits,mots qui incite a la violence,la haine....au sien des journaux comme walf,l obs et les radios....Le senegal est un pays de paix ne le laissons pas entre les mains de ces voyous.....

25.Posté par béguéééé le 30/12/2009 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MAIS Me WEDI ON AIME PAS VOS JEUX DE SATANS PARCE QUE SERIGNE TOUBA ET MAME MAODO SUIVAIENT QUE LES ENSEIGNEMENTS DU PROPHETE PSL
VOUS NE SAVAIS RIEN SUR SERIGNE TOUBA PARCE QUE VOUS CROYAIS QUE BAMBA ETAIT UN PROPHETE, ET NON BAMBA ETAIT UN MOUJADID
NOUS SOMMES FATIGUES DE VOS LEBOUN LOUPEN
JE N'AI JAMAIS CRU QUE VOUS AVEZ PERDU LA CONSCIENCE MAIS MAINTENANT JE SAIS BIEN QUE DANGA NAK
NGIR YALLA KHANA MANO DEMISSIONNE DOY NAK
SALE DICTATEUR NOUS VOUS CROYONS PLUS JAMAIS C'EST FINI DIOULY TOUBAB ON A MARRE ARRETTE TES CONNERIES

26.Posté par matar khaly le 30/12/2009 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ndéysanne aplaye wade nak commancéna dieuferou wakh na loumou waroulewone wakh nakh toudena nioumou waralewone toude mame malik mame borom touba akh sougnou mbok cretien yi na khamni lale na lalaké et ca lui qui coutera tres cher wade diank pharmacon heureusement que ont né unie musulman et cretien aplaye wade kou niak fayda la nitou fitnala nékawoufi loudoul di féwalo beug nio diakhasé wayé na khamni2012 sorétoul parck pendant les election local le peuple senegalais les avai terasser en 3 apui et 2012 ca sera en 4 apui INHA ALLAHOU

27.Posté par béguéééé le 30/12/2009 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'EST ENCORE MOI J'AI OUBLIE DE VOUS DIRE QUE SERIGNE SAM MBAYE RADIYALAHOU TANKHANLAH ANHOU DAN NA FA FARAL DI WAKH
(LOU ARAM BOUKO GNEP DON DEF DOU TE MOU ARAM)
(LOU DAGANE BOUKO GNEP BAYI WONE DOU TE MOU DAGANE)
SOIT DISANT PRESIDENT KHAMATO FOY TEK SA TANK VOUS N'AVEZ QU'A DEMISSIONNER
MERCI

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image