leral.net | S'informer en temps réel

Wade déraille grave contre Macky : son Cabinet assiège les médias pour les supplier de censurer les énormités de Gorgui

On craignait, déjà, le trop-peu, mais, finalement, ce fut le trop-plein. En effet, après avoir lancé un appel à l’armée nationale afin qu’elle arbitre le contentieux politico-judiciaire l’opposant à son successeur Macky Sall, Me Abdoulaye Wade a tenu, ce 24 février 2015, des propos ô combien gravissimes à l’endroit de l’actuel Président de la République.


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Février 2015 à 08:30 | | 82 commentaire(s)|

Wade déraille grave contre Macky : son Cabinet assiège les médias pour les supplier de censurer les énormités de Gorgui
Et même ivre comme un Polonais, quelqu’un d’autre n’aurait jamais dit des énormités aussi disproportionnées par rapport au combat qu’il livre avec son successeur au Palais.

D’ailleurs, la sortie du Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds) est tellement regrettable et condamnable que son Cabinet a été contraint à passer une nuit blanche, à aller s’agenouiller devant les locaux de certains médias, pour les supplier de ne pas diffuser les propos.

C’est, à cet effet, que les chaînes de Télé comme Sen Tv, 2S et Walf Tv qui ont filmé les propos malheureux de Me Wade au détour de l’audience que celui-ci a accordée aux fils de Serigne Modou Kara Mbacké, membres de la Coalition “Karay Karim”, ont été priées de censurer la sortie du chef de file des libéraux.

Dans ses propos, Me Abdoulaye Wade, à l’image d’un train qui a véritablement déraillé, n’a rien laissé au hasard. Et comme s’il avait perdu le sens de la retenue et de la mesure, la “divinité” des libéraux a même surfé sur la sorcellerie, l’enfance de Macky Sall, entre autres méchancetés.

Tout ça, pour vous dire qu’il a usé d’armes non seulement pas du tout conventionnelles, mais aussi que ni son âge ni les fonctions occupées à la tête du Sénégal ne l’autorisent à utiliser.

Et soyez-en-rassurés, les insanités du Président de l’Assemblée nationale à l’endroit des jeunes de son Parti, la sortie du jeune libéral Mouhamadou Lamine Massaly ne sont rien, absolument rien du tout, comparées à la sortie de Wade.

“Gorgui” (vieux en langue ouolof)

Actusen.com






Hebergeur d'image