leral.net | S'informer en temps réel

Wade patauge dans un marigot de tergiversations : c’est Macky Sall qui va rire sous cape


Rédigé par leral.net le Samedi 7 Mars 2015 à 10:04 | | 18 commentaire(s)|

Wade patauge dans un marigot de tergiversations : c’est Macky Sall qui va rire sous cape
Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça tergiverse grave au sein du Parti démocratique sénégalais (Pds), au sujet de la Commission d’investitures du candidat à la Présidentielle de 2017.

Pour cause, d’une part, bombardé à la Présidence de ladite Commission, Me Madické Niang s’est fendu, selon des sources de Actusen.com, d’une lettre de démission. Histoire de désavouer le “dieu” des libéraux, coupable de l’avoir nommé à ce poste, sans lui en demander son consentement.

D’autre part, dans le communiqué annonçant le remplacement de l’ancien ministre des Affaires étrangères par Sada Ndiaye, Me Abdoulaye Wade explique qu’autant les militants peuvent soutenir un candidat, autant la candidature elle-même est personnelle, sous peine d’irrecevabilité.

Enfin, si hier, Wade avait déclaré que les militants avaient la possibilité de proposer la candidature d’un quelconque responsable du Parti, la “divinité” libérale semble avoir mis beaucoup de “bissap” dans son jus.

Car dans le troisième communiqué final parvenu à Actusen.com, sur le même sujet, le Secrétaire général national du Pds a indiqué que les militants peuvent tout simplement soutenir le candidat de leur choix.

A tout ça, s’ajoute le fait que l’ancien ministre d’Etat et patron de la Commission de discipline du Pds, Abdoulaye Faye, rejoint, à la dernière minute, la liste des membres de la Commission d’investitures, dirigée par Sada Ndiaye.

Au milieu de cette série de tergiversations, c’est le Président de la République, Macky Sall, par ailleurs Président de l’Alliance pour la République, qui doit rire sous cape.

Lui que son ancien maître, Me Abdoulaye Wade, ne cesse d’accabler de ses sarcasmes, depuis plusieurs mois. Et tout ça, à cause surtout de l’emprisonnement de son fils Karim Wade, poursuivi pour présumé enrichissement illicite de 117 milliards F Cfa par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei).

Actusen.com






Hebergeur d'image