leral.net | S'informer en temps réel

Wade précise les contours de son plan de bataille et parle du « candidat » pour 2017

Le Pds et ses alliés sont en ordre de bataille. Une lutte contre le régime en place qui aura à sa tête le Président Wade qui en a lui-même dessiné les contours samedi devant les responsables de son parti et leurs alliés. Me Wade qui a aussi évoqué la présidentielle de 2017, a égratigné Idrissa Seck dont la seule ambition, dit-il, est de devenir le 5e président de la République. Mais pour le libéral en chef, le candidat des libéraux aux joutes de 2017 sera choisi démocratiquement, même s’il faut recourir à des élections primaires inclusives.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Août 2014 à 18:30 | | 10 commentaire(s)|

Wade précise les contours de son plan de bataille et parle du « candidat » pour 2017
Abdoulaye Wade a réuni samedi les siens. Lors de cette rencontre, des responsables libéraux qui avaient déserté depuis un bon bout de temps la permanence Omar Lamine Badji, étaient présents. Le pape du sopi a souligné d’emblée que la rencontre était une réunion d’information et d’échanges avec les siens sur ce qui allait se passer cette semaine par rapport au combat à mener contre le régime en place.

RASSEMBLEMENT SAMEDI PROCHAIN, JOURNEE DE PROTESTATION, MOBILISATION AU TRIBUNAL….

Comme mesure forte, Abdoulaye Wade a annoncé un grand rassemblement samedi à partir de 15h à la place de l’obélisque. Face a ses partisans, Me Wade a précisé qu’il va lui-même présider la manifestation qui sera pour lui l’occasion de «répondre aux questions» que les Sénégalais lui avaient posées à son retour au Sénégal, et portant sur «les difficultés du pays». Aussi le libéral en chef a fait savoir que des personnalités de tous bords, dont des marabouts, seront à la place de l’Obélisque samedi. Outre le rassemblement de samedi, Me Wade annonce une «journée nationale de protestations contre les violences faites par l’Etat de Macky Sall aux étudiants ».

D’ailleurs, des responsables du parti iront rendre visite aux étudiants blessés. Une autre délégation conduite par Cheikh Saadibou Fall se rendra à Diourbel pour présenter les condoléances du parti à la famille de l’étudiant tué Bassirou Faye. Mais avant ces actions d’envergure, aujourd’hui au tribunal de Dakar il est prévu une grande mobilisation à l’occasion de la reprise du procès de Karim Wade.

La Crei doit en effet se prononcer sur ses compétences à juger le fils de Me Wade. Et la mobilisation
sera maintenue mardi avec le rabat d’arrêt de la Cour suprême.

WADE EGRATIGNE IDY ET N’EXCLUT PAS DES PRIMAIRES POUR CHOISIR LE CANDIDAT DES LIBERAUX EN 2017

En homme politique averti, Me Abdoulaye Wade a évoqué aussi la question de la Ca 2017 mise en place par Idrissa Seck et certains de ses alliés dont Mamadou Diop Decroix connu pour sa proximité avec le leader du Pds. Decroix luimême qui était à la rencontre a parlé de l’accord avec Idy en soulignant que cela ne concernait que les élus locaux et que ça ne signifiait pas qu’il était en alliance électorale avec le patron de Rewmi. «Kène menouma yobou (personne ne peut m’embarquer)», a-t-il déclaré pour rassurer Wade. Ce dernier qui a d’abord rappelé son long compagnonnage avec Decroix a affirmé savoir que le leader d’And Jef ne va pas le quitter et qu’il a «totale confiance» en lui. Et avec son langage cru, Wade a précisé que ce sont quatre grands cadres du Pds qui sont venus le voir pour lui dire que Decroix a rejoint Idy.

Parlant de son ancien Premier ministre et lieutenant, Wade a déclaré que le leader de Rewmi et de la Ca 2017 «veut que toute la famille libérale se regroupe derrière lui pour qu’il devienne le 5e président du Sénégal». Une démarche que Wade ne partage pas.

En effet, il a rappelé à ses partisans et alliés que c’est lui-même qui avait lancé un appel à tous les libéraux, y compris Macky Sall, pour un candidat unique des libéraux à la présidentielle de 2017. Et l’ancien président de révéler que ce candidat des libéraux en 2017 «sera choisi démocratiquement, quitte à organiser des primaires de façon inclusive».

L'AS






Hebergeur d'image