leral.net | S'informer en temps réel

Wakhinane/Diamaguène : le fils du chanteur Assane Ndiaye et son ami brûlent vif un jeune "Baye Fall"


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Janvier 2016 à 12:51 | | 5 commentaire(s)|

Wakhinane/Diamaguène : le fils du chanteur Assane Ndiaye et son ami brûlent vif un jeune "Baye Fall"
 
Le fils du chanteur, Assane Ndiaye » et son ami ont du toupet. Ils sont accusés d’avoir versé de l’essence sur un « baye fall » avant de le brûler vif. 
  
Pour « Le Témoin », la maman de la victime, Ndoumbé Diop, trouvée chez elle au quartier Wakhinane de Diamaguène, revient sur le film des incidents. 
  
« Quelques jours avant les faits, mon fils cadet, Ousmane Noreyni, aurait aperçu Maguette Ndiaye, fils du chanteur, Assane Ndiaye, pénétrer nuitamment dans la maison des Peulhs sise à côté de notre domicile. Il l’a interpellé et lui a demandé ce qu’il faisait chez autrui à une heure aussi tardive. Maguette lui aurait répondu qu’il voulait boire. Ousmane lui a rétorqué qu’à cette heure-là, les occupants de la maison étaient déjà couchés. Maguette Ndiaye ressort sans broncher mot. Le lendemain, au retour du travail, il aurait aperçu Rane en train de fumer du chanvre indien. Ainsi, il est allé le trouver afin de lui demander d’arrêter de fumer du yamba, sinon il allait le dénoncer. C’était juste pour le taquiner parce qu’il n’oserait jamais le faire. Malheureusement, Maguette Ndiaye et Rane ont eu une dent contre mon fils et n’attendaient que le moment propice pour lui faire la peau. Et le vendredi 15 janvier dernier a été le moment saisi pour lui faire payer tout ce qu’il leur a fait. C'est-à-dire d’avoir empêché le premier de voler chez les Peulhs, et menacer le second de le dénoncer à la Police. Comme pratiquement tous les jours Ousmane était allé à son travail. A sa descente, il est venu me remettre des mandarines et un billet de 1.000 F Cfa. Après cela, il est ressorti pour à son lieu de fréquentation. Quelques heures après, il est revenu pour préparer le thé devant la maison. C’est sur ces entrefaites que Maguette Ndiaye et Rane l’ont interpellé. Ils ont voulu l’attaquer mais Ousmane a couru pour aller chercher un bâton pour se défendre avant de les poursuivre. Is sont partis et ses amis lui ont demandé de laisser tomber. Après avoir fini le thé, Ousmane a voulu repartir à son lieu de fréquentation, Et, ils lui ont tendu un guet-apens en cours de route avant de l’assommer avec une brique. Ensuite, non contents, ils l’ont aspergé d’essence avant de le brûler vif et le jeter dans un  bâtiment abandonné. Mais, grâce à Dieu, il a recouvré ses esprits très tôt et enlevé le tee-shirt qu’il portait. Malheureusement ou heureusement pour lui, seuls son visage et son dos ont brûlé. On l’a acheminé vers l’hôpital de Pikine où il a été bien traité. Mais, sachez que n’eut-été le professionnalisme du personnel de Centre de santé trouvé sur place, il allait mourir », confie Mme Diop qui signale que les deux délinquants ne sont toujours pas inquiétés. 
  
Ilovesenegal.org






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image