leral.net | S'informer en temps réel

Walf TV blâmée pour son comportement lors du débat avorté ‘’Karim/Tanor’’

Dakar, 11 sept (APS) - Le comité exécutif du Comité pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie dans les médias (Cored) a décidé de ‘’blâmer le comportement de Walf TV’’, après avoir statué sur une plainte du Parti socialiste (PS, opposition) contre la station de télévision privée sénégalaise.


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Septembre 2009 à 15:40 | | 0 commentaire(s)|

Walf TV blâmée pour son comportement lors du débat avorté ‘’Karim/Tanor’’
‘’La présente décision est susceptible de recours devant le Comité de direction du Cored)’’, indique, dans un communiqué transmis vendredi à l’APS, le Cored qui a statué sur ‘’le recours du PS contestant la régularité du débat organisé par Walf TV’’ entre le ministre d’Etat Karim Wade et le secrétaire général du PS. Qualifiée par ses promoteurs de ‘’tribunal des pairs’’ et siégeant sur l’honneur, la nouvelle instance d’autorégulation des médias sénégalais a reçu une lettre du leader socialiste, ‘’en date 27 juillet 2009, reçue et enregistrée le 6 août 2009’’ par le secrétariat du Cored. La plainte a été introduite par le conseil du PS, ‘’relativement au débat organisé le dimanche 19 juillet 2009 par Walf TV entre Mr Karim Wade et Mr Ousmane Tanor Dieng, en l’absence de ce dernier’’, rappelle l’instance. ‘’Walf TV a violé le droit du public à une information authentique au mépris des dispositions du premier point de la charte des journalistes du Sénégal selon lesquelles le public a droit à une information juste et équilibrée’’, selon le comité exécutif du Cored. ‘’Les journalistes préposés à l’animation du débat ont renoncé à leur initiative rédactionnelle et à leur liberté éditoriale qui pourtant leur sont garanties par la charte notamment en son point 16’’, poursuit-il. L’organe fait référence à la clause de conscience qui peut être invoquée par le professionnel ‘’chaque fois que de besoin notamment en refusant toutes pratiques contraires à l’éthique et à la déontologie de (sa) profession et en assumant la responsabilité pleine et entière des informations diffusées sous (sa) signature’’. ‘’Walf TV a porté atteinte à la dignité de Ousmane Tanor Dieng en montrant une chaise inoccupée qui suggère la dérobade du susnommé dans la tête des téléspectateurs’’, conclut le comité exécutif du Cored. ‘’Avec cette mascarade de débat’’, a déclaré Me Aïssata Tall Sall, ‘’le Parti socialiste ne peut que se satisfaire de cette décision’’, consistant à un blâme infligé à Walf TV par un jury de professionnels des médias. Sur la radio privée RFM, l’avocate a expliqué la démarche de son client et chef de parti, par le souci de voir ‘’la vérité rétablie par les professionnels’’ des médias. ‘’Ça a été dit’’. ‘’C’était la voie la plus responsable pour nous et la plus honorable pour Walf TV’’, a-t-elle ajouté. ‘’Nous n’avions pas tort d’avoir choisi cette voie.’’ SAB






Hebergeur d'image