leral.net | S'informer en temps réel

Yamba : un seul joint diminuerait la motivation

Un seul joint de cannabis aurait un effet démotivant à court terme. Mais, l'abstinence permettrait de rétablir la prise de décision liée à l'effort dans une publication d’un blog qui parle santé reprise par Leral.net.


Rédigé par leral.net le Mercredi 7 Septembre 2016 à 21:45 | | 0 commentaire(s)|

Yamba : un seul joint diminuerait la motivation
Fumer un seul joint démotiverait les individus à travailler pour gagner de l'argent, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Psychopharmacology. Les chercheurs de l'University College London au Royaume-Uni ont voulu comprendre les effets à court terme du cannabis sur la prise de décision et la motivation.

Pour mettre en exergue leurs résultats, les scientifiques ont aussi analysé les conséquences de la dépendance à la marijuana sur la prise de décision liée à l'effort.« Bien qu'il soit généralement établi que le cannabis réduise la motivation, cette première fois qu'il a été testé de manière fiable et quantifié en utilisant une taille et une méthodologie appropriée de l'échantillon», explique l'auteur principal le Dr Will Lawn. A court terme, le cannabis démotive à réaliser des tâches compliquées.

Les scientifiques ont mené deux expériences avec 57 volontaires. La première concernait 17 adultes qui ont tous consommé du cannabis de temps en temps. Grâce à un ballon, ils ont inhalé de la vapeur de cannabis à une occasion ou de la vapeur placebo. Juste après, ils ont dû réaliser une tâche visant à mesurer leur motivation pour gagner de l'argent.

A chaque tentative, les bénévoles pouvaient choisir d'effectuer des actions demandant peu ou beaucoup d'efforts pour gagner diverses sommes d'argent. Juste après, ils ont dû réaliser une tâche visant à mesurer leur motivation pour gagner de l'argent. A chaque tentative, les bénévoles pouvaient choisir d'effectuer des actions demandant peu ou beaucoup d'efforts pour gagner diverses sommes d'argent. Les résultats de cette étude ont montré que les participants qui n'avaient pas inhalé de cannabis ont choisi l'option « gros effort » 50% du temps (pour une récompense de 2 livres), alors que les fumeurs de cannabis n'ont choisi cette option que 42% du temps.

Pour la deuxième expérience, 20 personnes dépendantes au cannabis été appariées avec 20 participants témoins non-fumeurs de marijuana. Ils ont été invités à effectuer la même tâche que les participants de la première étude. Les résultats ont montré que les volontaires dépendants à la marijuana ne sont pas moins motivés que le groupe témoin. « Si la consommation de cannabis modifie bien la motivation chez l'homme, d'autres recherches sont nécessaires pour comprendre la relation entre la consommation de cannabis de long terme et le risque de baisse de motivation, à court terme », conclut le chercheur.
Khary DIENE






Hebergeur d'image