leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Yavuz Selim ouvre une procédure en responsabilité et en paiement contre l'Etat

L'Etat du Sénégal ne va pas sortir indemne de son long bras de fer avec la société Yavuz Selim SA, qui a abouti à un blocage des établissements scolaires. Pour les responsables de Yavuz Selim SA, l'Etat doit mettre la main à la poche et les rembourser. Du coup, ils vont initier une procédure en responsabilité et paiement.


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Octobre 2017 à 12:58 | | 0 commentaire(s)|

Les poursuites judiciaires vont démarrer contre l'Etat du Sénégal, à l'initiative de la société Yavuz Selim SA. Comme ils l'ont annoncé, les responsables de Yavuz Selim SA ne comptent pas croiser les bras, après le fermeture des établissements par l'Etat du Sénégal. "Si jamais l'Etat du Sénégal s’entête à placer les établissements sous administration provisoire, nous le traduisons en justice", avait laissé entendre Me Moussa Sarr, le conseil de cette société. Il a joint l'acte à la parole, en saisissant le juge du Tribunal régional hors classe de Dakar.

En effet, selon nos informations, Yavuz Selim SA va poursuivre l'Etat en justice, en introduisant devant le juge une procédure en responsabilité et en paiement pour préjudice subi à la suite du blocus des écoles Yavuz Selim. Le montant du préjudice n'est pas pour le moment quantifié, mais Yavuz Selim SA compte bien se faire payer rubis sur ongle par l'Etat du Sénégal, surtout que le blocage a duré sur une longue période, occasionnant des pertes énormes.

La requête sera déposée très probablement la semaine prochaine. C'est dire qu'un autre feuilleton est en train de s'ouvrir dans cette affaire, qui a pris ses origines en Turquie avant de connaitre une longue péripétie au Sénégal, pour aboutir à la fermeture des établissement. Dans ce bras de fer, l'Etat du Sénégal a toujours affiché sa volonté de placer sous administration provisoire les écoles Yavuz Selim.



Les Echos