leral.net | S'informer en temps réel

Yémen: Les Houthis affirment avoir abattu un avion de la coalition, le Maroc perd un F-16

Les Houthis ont affirmé, lundi, avoir abattu un F-16 de la coalition arabe qui mène des raids aériens au Yémen. Les images des débris d'un avion ont été diffusées par la rébellion peu après l'annonce par le Maroc de la perte d'un appareil.


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Mai 2015 à 20:56 | | 2 commentaire(s)|

Yémen: Les Houthis affirment avoir abattu un avion de la coalition, le Maroc perd un F-16
La rébellion chiite des Houthis a affirmé, lundi 11 mai, avoir abattu un avion de la coalition arabe, menée par l'Arabie saoudite, qui est à l'initiative d'une campagne aérienne au Yémen.

"La DCA des tribus a abattu un avion de combat à Wadi Nushur, dans la province de Saada", fief des Houthis dans le nord du Yémen, a rapporté la télévision Al-Massirah de la rébellion, diffusant des images de combattants tribaux rassemblés autour des débris.

Le drapeau marocain apparaît sur un bout d'aile de l'appareil, selon les images de la télévision qui présente l'avion comme un F-16.

À Rabat, les Forces armées royales (FAR) ont, de leur côté, annoncé lundi qu'"un avion F-16 faisant partie de leur escadrille mise à la disposition de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite, pour la restauration de la légitimité au Yémen, est porté disparu depuis ce dimanche à 18 h locales".

Sans nouvelles du pilote

Dans "un communiqué du service de presse de l'inspection générale des FAR", cité par l'agence officielle MAP, les FAR ajoutent qu'un "deuxième avion qui évoluait en formation n'a pas pu constater si le pilote [...] avait pu s'éjecter" et des "recherches" sont en cours.

Interrogée par l'AFP à Riyad, une source officielle saoudienne a confirmé qu'un avion de chasse marocain était manquant et que des investigations avaient été lancées pour "déterminer sa localisation exacte". "Il se trouve avec certitude sur le territoire yéménite et comptait un seul pilote à bord", a-t-elle ajouté sous le couvert de l'anonymat.

Rabat participe depuis la fin mars aux opérations militaires de la coalition menée par l'Arabie saoudite contre des rebelles chiites au Yémen. Ce soutien comprend la mise à disposition de la coalition des Forces Royales Air stationnées aux Émirats arabes unis. La presse marocaine évoque la participation de six F-16 marocains.


Le Maroc solidaire avec Riyad

En visite à Riyad il y a quelques semaines, le roi du Maroc s’était entretenu avec le souverain saoudien, réaffirmant "la solidarité" de son pays et son "appui aux initiatives" en "faveur de la légitimité au Yémen et pour éviter à la région les répercussions des ingérences étrangères", d’après l'agence MAP.

Préoccupé par la stabilité de la région, Mohammed VI avait aussi réitéré "la solidarité entière" avec Riyad pour faire face "à toute tentative de nature à menacer la paix et la sécurité dans la région tout entière".

Le Maroc entretient des rapports étroits avec l'Arabie saoudite et les monarchies arabes de la péninsule, membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG). Resté fermé depuis sa création en 1981, le CCG avait proposé en 2011 à Rabat et Amman de rejoindre ce club. Si cette offre n'a pas abouti, l'organisation a ensuite créé un fonds de cinq milliards de dollars en faveur des deux pays.

AFP






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image