leral.net | S'informer en temps réel

Yeumbeul : Pour s’être trompée de numéro, une fillette de 15 ans se fait violer pendant plusieurs heures


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Mai 2016 à 22:02 | | 4 commentaire(s)|

C’est un coup de fil fatal pour S. Guèye. La fillette de 15 ans s’était trompée de numéro et tombe sur le jeune tailleur, A. Ndoye. Emerveillé par cette fine voix au bout du fil, le jeune homme décide alors de tisser une relation avec la mineure.

Au bout de quelques jours de contact téléphonique, le jeune homme de 23 ans invite chez lui sa nouvelle proie. Le rendez-vous étant fixé le 5 mai dernier, un jour férié, la fille se pointe à 8 heures 00. A. Ndoye l’accueille à bras ouvert dans sa chambre.

De la cour à la chambre

A 8 heures, S. Guèye se présente comme convenu dans la demeure familiale de son nouveau copain qu’elle n’a connu qu’à travers le téléphone. « Bonjour je cherche A. Ndoye », dit-elle à son petit frère qui se trouvait dans la cour. Ce dernier part aviser son aîné de la présence d’une fille qui demande après lui. « Dis-lui de venir », demande-t-il à son frangin.

Que s’est-il passé dans cette chambre ?

Le mis en cause qui dit avoir laissé la fille dans la chambre pour prendre sa douche retrouve cette dernière avec robe en lieu et place du jean qu’elle avait mis. « Quand elle rentrait dans ma chambre, elle s’était habillée en pantalon jean et body. Mais à mon retour elle avait une robe et s’était allongée dans mon lit », raconte le présumé violeur. C’est en ce moment que sa sensation d’homme se réveille et il passe à l’acte. Mais sans aucun refus affirme-t-il. La fille passe ainsi toute la journée dans sa chambre. L’accusé largue que la jeune demoiselle a fugué de chez elle car, aillant des bisbilles avec ses parents.

Pour quoi avoir passé la journée avec son bourreau ?

S. Guèye nie tout consensus avec le jeune tailleur et évoque un viol pur et simple. Elle déclare être venue rendre visite au jeune garçon. « Comme c’était un jour férié, j’en ai profité pour faire notre première rencontre ». Une première rencontre qu’elle regrette amèrement aujourd’hui. A. Ndoye s’en est profité pour lui arracher son « trésor » de femme. « C’était la première fois et j’ai saigné toute la journée». Partant de ce fait, elle n’avait plus la force de rentrer chez elle jusqu’à ce que le jeune homme décide de la ramener.

Il est 21 heures

Sur un autre registre, le mis en cause déclare aux enquêteurs que la fille refusait de rentrer chez elle. Et à 21 heures, il fait appel à un de ses amis pour aller négocier avec les parents de la fillette pour qu’ils l’acceptent de nouveau. Les deux amis en compagnie de S. Guèye débarquent à la maison. Très inquiet, le papa appelle la mère qui vient faire le constat horrible : sa fille de 15 ans a été violenté et abusée.

Ndoye a été remis au parquet ce matin après la levée de sa garde à vue.


SENENEWS.COM-






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image