leral.net | S'informer en temps réel

Yoff : La police démantèle un réseau de fabrique de machine à sous

La Police des Parcelles Assainies a mis aux arrêts, hier, des individus qui entretenaient une fabrique de machines à sous. Le Quotidien renseigne que l’unité de fabrique, découverte à la cité Djily Mbaye de Yoff, approvisionnait déjà des bars et autres dancings de Dakar en machines alors que le ministère de l’Intérieur n’avait pas encore accordé son autorisation.


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Mai 2015 à 09:48 | | 11 commentaire(s)|

Yoff : La police démantèle un réseau de fabrique de machine à sous
La Police des Parcelles Assainies a mis fin, hier, « aux activités illicites » de fabricants de machines à sous à la Cité Djily Mbaye de Yoff. La maison a été perquisitionnée tôt le matin par les limiers, accompagnés par un nombre impressionnant d’Agents de sécurité de proximité (Asp). Selon des témoins interrogés sur la place, la police est repartie avec un important matériel qui servait à fabriquer ces machines à sous. Aussi, quatre individus, dont deux Chinois, ont-ils été arrêtés et embarqués en direction du commissariat des Pa.

D’aucuns ont vite fait, suite aux arrestations, de parler de problème de mœurs, mais plusieurs témoignages recueillis font état de découverte d’une fabrique clandestine de machines à sous. Nos confrères indique cette « entreprise » sino-sénégalaise avait introduit une demande d’autorisation, auprès du ministère de l’Intérieur, pour pouvoir installer dans les « coins chauds » de Dakar (bars, dancing…), des machines à sous. Mais, devant les lenteurs observées, les Chinois et leurs associés ont voulu anticiper leur business en fabricant en cachette le matériel. La police, qui était sur l’affaire depuis longtemps, a remonté la piste jusqu’à se retrouver à la cité Djily Mbaye où il aurait surpris le réseau bien huilé






Hebergeur d'image