leral.net | S'informer en temps réel

"You" prouve au Cices qu'il reste le "roi" incontesté du "Mbalax"!

Après plus de quatre décennies de carrière, le chanteur interplanétaire Youssou Ndour a étalé sa force de frappe ce samedi 2 Janvier 2016. L'esplanade du Cices, pourtant vague comme le grand bleu, s'est révélée trop petite pour contenir cette foule d'inconditionnels de "You". Qui a presté plus de deux tours d'horloge en "live" à tenez-vous bien... guichets fermés.


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Janvier 2016 à 01:04 | | 3 commentaire(s)|

Rien que la file indienne de véhicules, notée sur plusieurs kilomètres à 20 heures pour un concert prévu à 1 h du matin présageait déjà que le cadre du Cices allait refuser du monde. Le ticket d'entrée vendu à 10 000 cfa est subitement devenu un sésame pour finir par se monnayer à... 50 000 cfa voire plus dans le marché noir.
Il fallait se jouer des coudes pour accéder à la "foire" comme on surnomme le Cices.
Normal qu'il y' ait cette affluence monstre. La cause? Les mordus du "Roi You" avaient sa nostalgie. Il fallait donc s'attendre à ce que le Cices soit plein à craquer.
Qui plus est, "You" jouit d'un culte populaire qui n'a d'équivalent vivant que celui voué aux célèbres Rolling Stones.

Seul, en couple, entre amis, avec ses enfants, les fans, tous dans leur 31, sont venus de tous les coins du Sénégal et même au-delà de nos frontières. Cette pin-up rencontrée dit venir de la Belgique singulièrement pour passer les fêtes de fin d'année , mais également assister au concert de son idole. Cocotte laisse entendre avoir vu la bande annonce sur Tfm. Une aubaine pour finir en beauté ses quelques jours de congé à Dakar.

Chose inédite: tenaillé dans le bouchon monstre de voitures sur la Vdn, Youssou Ndour "himself" a du stopper net un scootériste pour regagner l'esplanade du Cices.
Surprenant comme à l'accoutumée ses fans, l'enfant chéri de la Médina fait son entrée sur une chaise roulante fixé sur des rails. En costume sombre à l'image de la nuit étoilée de Dakar, le leader du Super Etoile porte un casque "beats", conçu pour créer un son qui, parait-il, traduit des émotions. Renseignement prit: "You" a porté ce "beats", histoire de mieux recevoir un retour du son à même d'étouffer les cris d'acclamation du nombreux public somme toute enthousiaste.
Le concert démarre comme d'habitude par un spectacle "live" qui en met plein la vue et les oreilles. "Yaakaar", magistralement revu et corrigé met apparement du baume dans le coeur des inconditionnels du "Roi".
Et, "You", qui a comme qui dirait retrouvé sa prime jeunesse, d'annoncer pas moins de 25 titres devant un public conquis d'avance. Les titres s'enchainent à vous crever un tympan. Mais personne ne s'en lasse. A chaque fois c'est une immense ovation. A qui mieux-mieux, vieux, jeunes, femmes, étudiants, fonctionnaires, chômeurs, journalistes, étudiants, même des hommes en uniforme ...rivalisent d'ardeur. Chacun se trémousse dans son coin.

Aux notes de ce "live " du Super Etoile, les pichets de boisson (sucrée ou alcoolisée) s'arrachent aux différents bar du site. L'ambiance est bon-enfant, malgré l'étroitesse des lieux.

En somme, "You" et son mythique groupe ont entrainé le public dans une prestation endiablée. Re visitant le riche répertoire du Super Etoile, la star planétaire a encore une fois démontré qu'il reste "The King". L'anthologie offerte en dit long!
Le nombreux public en redemande encore!


Edouard Dakarposte.com






Hebergeur d'image