leral.net | S'informer en temps réel

Zahira Iyane Thiam Diop répond à Abdoulaye Wade : « Il avait la chance de mettre le pays sur les rails, mais nous avons eu droit à de la gabégie, du népotisme et des mallettes… »


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Novembre 2016 à 16:51 | | 10 commentaire(s)|

Nul ne peut exercer la pression sur la justice. C’est du moins la conviction du ministre conseiller, Zahira Iyane Thiam Diop et non moins Présidente de la Plateforme des femmes And Diego.

Dans un entretien accordé à nos confrères de la Lateranga.info, Mme Diop s’est prononcée sur la levée de l’immunité parlementaire du Maire de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélemy Dias. Elle a déploré l’attitude de Dias-Fils qui soupçonne un complot politique le visant.

« Quand on va jusqu’à demander la levée de son immunité parlementaire, il faut essayer d’être républicain et être républicain, c’est respecter le verdict qui sera donné par la justice. Donc, on ne peut pas anticipé sur le verdict des juges en voulant faire la pression », dit-elle.

Sur l’appel à la résistance lancé par l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, Mme Diop soutient répondre au Pape du Sopi par un bilan social, économique et par la vision du Plan Sénégal émergent (Pse) qui est en train de se matérialiser en acte.

Aussi, dit-elle, « La population sénégalaise qui a traversé plusieurs décennies de démocratie sait faire la différence ». Car, selon elle, « L’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade avait la chance de mettre le pays sur les rails durant ses douze années à la tête de la magistrature suprême. Mais, malheureusement, nous avons eu droit à de la gabegie, du népotisme, des mallettes Alex Segoura, aux taux de croissance les plus bas au Sénégal avec 1,6 voire 1,7 en 2011 ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image