leral.net | S'informer en temps réel

Ziarra générale: Tivaoune recadre ses détracteurs.

Tivaoune a célébré, hier, l'édition 2016 de sa Ziarra générale. La cérémonie officielle a été une occasion pour le porte-parole de la famille tidiane, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine et Pape Malick de recadrer ceux qui disent que les marabouts ne doivent pas faire de la politique. Les marabout ont aussi déploré les invectives et calomnies dans le champ politique.


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Avril 2016 à 09:07 | | 9 commentaire(s)|

Pour avoir béni les points du référendum, Tivaoune a été fortement critiquée par une frange du Front du Non. Hier, lors de la cérémonie officielle de la Ziarra générale, Tivaoune a porté la réplique à ses détracteurs. Selon le quotidien Enquête, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine, porte-parole de la famille a dénoncé, dans son discours, l'existence d'une nouvelle forme de "terrorisme et d'agression verbale consistant à dire que les marabouts ne doivent pas s'immiscer dans la politique". Dans le même ordre d'idées, le marabout s'est insurgé contre ceux qui tentent de discréditer les religieux en les traitant de corrompus du fait de leur position. "Nous sommes des responsables. Si nous avons des choses à dire, nous le disons ouvertement, mais nous ne causons de tort à personne", a asséné le porte-parole de la famille Tidjiane.
Faisant allusion au projet de modernisation de la ville sainte, Al Amine dira que "remercier son bienfaiteur, ce n'est pas faire de la politique". Et c'est faire preuve de mauvaise foi que de les taxer de politiques parce qu'ils ont prié pour le président Macky Sall qui a fait des réalisations dans la capitale de la Tidjianiya.
D'ailleurs pour Serigne Pape Malick Sy qui a ouvert les interventions, ceux qui disent que les marabouts n'ont pas le droit de parler de politique sont des ignorants. "C'est insensé de dire qu'un marabout ne doit pas parler de politique. Ceux qui le disent ont tort. Le marabout n'est-il pas un citoyen qui a un extrait de naissance et qui paie ses impôts comme les autres ?" a-t-il fulminé. A l'en croire, le Khalife général des Tidianes, Serigne Cheikh Ahmet Tidiane Sy Al Maktoum, a toujours dit que qu'un marabout doit acquérir d'autres connaissances et ne pas se limiter aux sciences religieuses et à Dieu. "Serigne Cheikh dit toujours qu'un marabout sans diplomatie n'en est pas un", souligne-t-il.
Une fois encore, la classe politique n'a pas échappé au sermon des marabouts. Selon le constat de Serigne Pape Malick Sy, la politique est dévoyée par "des querelles et autres invectives". Les gens passent tout leur temps à parler. "Si tu parles pendant deux ans sans résultats, il faut passer à autre chose", a martelé Serigne Mbaye Sy Mansour qui exhorte les Sénégalais à moins parler et à travailler davantage.






Hebergeur d'image