leral.net | S'informer en temps réel

Ziguinchor : 70 boulettes de cocaïne saisies, un jeune en garde à vue

Les agents du poste de douane de Mpack, une localité frontalière avec la Guinée Bissau, ont saisi 70 boulettes de cocaïne d’un poids total de 798 grammes et d’une valeur financière estimée à près de 48 millions de francs CFA, a révélé jeudi le chef de la subdivision des douanes de Ziguinchor, Babacar Ndiour Diop.


Rédigé par leral.net le Jeudi 31 Mars 2016 à 22:54 | | 0 commentaire(s)|

‘’Dans le cadre de leurs missions de contrôle, des agents de la douane en poste à Mpack ont eu à contrôler un véhicule 505 communément appelé +7 places+. Tous les passagers de ce véhicule ont été invités à se présenter au poste pour vérification. Nous avons remarqué un jeune qui a voulu se soustraire du contrôle. Ce qui a attiré l’attention des douaniers’’, a expliqué M. Diop.

‘’Après la fouille de son cas à dos, nous avons découvert une marchandise de 70 boulettes. Nous avons effectué un test avec le service régional de l’OCRTIS et il s’est avéré que la marchandise incriminée est de la cocaïne’’, a poursuivi le chef de la subdivision des douanes de Ziguinchor.

Il a signalé que les 70 boulettes pèsent chacune 11, 4 grammes, soit un poids total de 798 grammes ‘’pour une valeur financière estimée à 47,880 millions de francs CFA’’.

Le jeune de 26 ans, dont la nationalité n’est pas encore connue, est placé en garde à vue à Ziguinchor.

Au cours de cette même mission de contrôle à Mpack, ‘’une quantité importante’’ de médicaments à été saisie après la fouille d’un véhicule 4X4 en provenance de la Gambie. ‘’Les personnes qui détenaient ces médicaments dont la date de péremption est arrivée à expiration depuis 2014 et 2015, ont déclaré qu’il s’agit de produits importés et des dons’’, a souligné le responsable régional de la douane.

‘’Après vérification, ces gens ne disposaient même pas d’autorisation, alors qu’en matière d’importation de médicament, il y a des procédures à respecter, notamment la disposition du visa de la PNA (Pharmacie nationale d’approvisionnement)’’, a-t-il relevé. Il a invité les populations ‘’à se méfier de ces médicament provenant des soi-disant dons et autres et qui circulent un peu partout’’.

APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image