leral.net | S'informer en temps réel

Ziguinchor : Les apéristes se rebellent et déclarent Souleymane Jules Diop persona non grata

Les querelles intestines ont de beaux lendemains à l'APR malgré la déconvenue qu'elles leur ont causée lors des élections locales de juin dernier. Dans la région sud, ce sont les partisans de Benoît Sambou et Doudou Kâ qui sonnent la révolte en accusant le chef de l'Etat d'orchestrer un coup d'Etat rampant contre leurs leaders en voulant parachuter Souleymane Jules Diop à Ziguinchor.


Rédigé par leral.net le Lundi 22 Septembre 2014 à 09:56 | | 15 commentaire(s)|

Ziguinchor : Les apéristes se rebellent et déclarent Souleymane Jules Diop persona non grata
Devant la presse hier, ils ont crié leur colère et leur amertume, mais aussi et surtout dénoncé "cette manœuvre politique, machiavélique et arbitraire" de Macky Sall. "Nous sommes au courant de ce coup d'Etat rampant que le président de la République est en train de préparer contre nos leaders politiques à Ziguinchor que sont Benoît Sambou et Doudou Kâ. Nous avons tous été informés de ce parachutage à Ziguinchor de Souleymane Jules Diop que notre frère Secrétaire général national, Macky Sall, veut faire. Mais, qu'il comprenne bien que ce forcing ne pourra nullement prospérer, car Souleymane Jules Diop n'a aucune base politique dans notre cité", s'indigne Moussa Diatta, jeune responsable politique de l'APR à Ziguinchor. "D'ailleurs, nous avons même fini de découvrir les multiples rencontres qu'il (Souleymane Jules Diop) est en train, à travers ces émissaires, d'organiser dans les différents quartiers de la ville. Mais, c'est peine perdu pour lui et pour notre camarade Macky Sall, parce que les militants de l'APR à Ziguinchor sont dignes et resteront toujours fidèles à leurs responsables, Benoît Sambou et Doudou Kâ", a-t-il ajouté.

Se disant très remontés, M. Diatta et Cie d'indiquer qu'ils sont déçus". "Notre région, après la formation du gouvernement du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, a été zappée. Et pourtant, nous avons tout donné à notre frère Secrétaire général national", se sont indignés les apéristes. Aussi, informent-ils : "Souleymane Jules Diop est, à partir de ce jour, déclaré persona non grata à Ziguinchor. Nous n'avons rien contre lui, mais ce que nous voulons que Macky Sall comprenne, c'est bien sûr que la Casamance ne doit plus être une terre d'exhibition et qu'il doit respecter et remettre à leurs places nos leaders politiques".

Pour cultiver l'excellence dans les écoles, le secrétaire d'Etat des Sénégalais de l'extérieur avait, dans le courant du mois de juillet dernier, offert des bourses aux élèves de Ziguinchor, où il est d'ailleurs né. Un geste que les partisans de Benoit Sambou et Doudou Kâ ont mis sur le compte de la politique, accusant Macky Sall d'être derrière toutes ces actions.

L'Observateur rappelle que, attaqué de tout bord, l'ancien conseiller en communication du chef de l'Etat, Souleymane Jules Diop, avait trouvé en ses parents de Ziguinchor un bouclier pour le défendre. "Qui s'attaque désormais à Pipo s'attaque à nous. Nous n'allons plus laisser faire. Ses détracteurs recevront la foudre des amis et parents de Jules Diop", avait averti Assane Kanouté, coordonnateur du Mouvement pour la défense des intérêts de Souleymane Jules Diop.






Hebergeur d'image