leral.net | S'informer en temps réel

Ziguinchor : Sit-in pour dénoncer les caricatures de Charlie Hebdo

Des musulmans ont organisé vendredi un sit in à la Place Gao de Ziguinchor (Sud), pour protester contre la publication d'une caricature du prophète Mohamed (PSL) par le journal satirique français Charlie Hebdo, a constaté l’APS.


Rédigé par leral.net le Vendredi 23 Janvier 2015 à 20:07 | | 2 commentaire(s)|

Ziguinchor : Sit-in pour dénoncer les caricatures de Charlie Hebdo
Des imams des grandes mosquées de plusieurs quartiers de la commune, de même que des femmes et des jeunes ont pris au rassemblement avec des divers messages inscrits sur des planches et autres banderoles.

''+Je ne suis pas Charlie, je suis musulman+'', ou encore ''+je ne suis pas Charlie, je suis Muhammad+''sont entre messages relayés par les manifestants.

L’imam de la grande mosquée de Ziguinchor, Chérif Ismaïla Aïdara, est revenu sur l’attaque du journal Charlie Hebdo et les attentats de World Trade center aux Etats-Unis pour montrer la vulnérabilité des pays occidentaux face à la menace des terroristes.

''La véritable arme des musulmans, ce sont les prières'',a dit l’imam Aïdara.

‘’Notre arme, c’est le Coran. Il faut qu’on retourne au Coran et qu’on se ressource'', a ajouté Chérif Boune Aïdara, le porte-parole de la famille chérifienne de Daroul Khaïry, dans le département de Bignona.

Chérif Boune Aïdara a accusé les pays occidentaux de vouloir distraire les musulmans au nom d’une soit disant liberté d’expression.

Il a rappelé que l’Islam est une religion de fraternité et de tolérance, en invitant les musulmans à se consacrer librement à la foi qu’ils ont choisie en toute liberté.

‘’Les musulmans ont tout accepté. C’est fini la récréation. Nous avons un seul prophète Mohamed et un seul livre le Coran’’ a-t-il lancé aux manifestants qui ont répondu par Allahou Akbar (Dieu est grand).

Le porte-parole de la famille chérifienne de Daroul Khaïry a soutenu que le combat doit être mené au niveau de la croyance et du partage, tout en invitant les jeunes à ne peut pas subir l’influence des nouvelles technologies de la communication et de l’information.

L’imam de la mosquée de Goumel, Chérif Sylla, a quant à lui analysé les événements de Paris comme ‘’un sabotage contre la fulgurante avancée de l’islam dans les pays occidentaux’’.

''C’est une volonté manifeste de freiner l’avancée de l’islam. Personne ne peut freiner l’islam'', a-t-il scandé, citant un verset du Coran.

Le guide religieux a exhorté les musulmans à être vigilants pour mettre définitivement un terme aux provocations des pays occidentaux.

D’autres imams et représentants des associations islamiques de la commune de Ziguinchor ont abondé dans le même sens, en recommandant surtout aux jeunes à se retourner aux sources pour lutter contre l’islamophobie.

A la fin du sit-in, des prières ont été formulées pour la paix dans le monde et en Casamance, une région en proie depuis plus de 30 ans à un conflit irrédentiste.

APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image