leral.net | S'informer en temps réel

Ziguinchor : des partisans d’Abdoulaye Baldé appellent à la sérénité

Les partisans du maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé ont appelé jeudi à la sérénité suite à l'annonce par certains médias de l'imminence de son arrestation.


Rédigé par leral.net le Vendredi 15 Août 2014 à 00:05 | | 4 commentaire(s)|

Ziguinchor : des partisans d’Abdoulaye Baldé appellent à la sérénité
Au terme de sa mise en demeure par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), l’ancien directeur exécutif de l'Agence nationale de la conférence islamique (ANOCI) a déposé lundi un mémorandum auprès cette institution judiciaire pour justifier l’origine licite de son patrimoine.

C'est le 11 juillet dernier, que la CREI a mis en demeure Abdoulaye Baldé, député et ancien ministre, de montrer comment il avait acquis une fortune estimée à plus de cinq milliards de francs CFA.

‘’Je voudrais en ces moments douloureux, en ces moments de tristesse que vivent les Sénégalais, en particulier [à] Ziguinchor (…), lancer un vibrant appel à la sérénité de toutes et de tous’’, a déclaré à la presse le premier adjoint au maire Seydou Sané.

Il se dit convaincu que ‘’le député et maire de Ziguinchor est un homme de valeur, un homme crédible, un homme attaché aux valeurs de droiture et de justice’’.

‘’Abdoulaye Baldé représente un espoir pour Ziguinchor. Nous sommes disciplinés (…) Nous allons nous battre avec les moyens politiques que la loi nous autorise, mais nous ne sommes pas des manchots’’, a de son côté soutenu le 7 ème adjoint au maire de Ziguinchor, Tahibou Diédhiou.

’’Arrêter Abdoulaye Baldé, c’est véritablement tuer l’espoir de Ziguinchor. C’est tuer l’espoir de la Casamance’’, a-t-il martelé.

Il a indiqué que ''l’écrasante majorité des Casamançais est derrière Abdoulaye Baldé’’, en réponse à une sortie de Jean-Marie François Biagui, le président du Mouvement pour le fédéralisme et la démocratie constitutionnels (MFDC-fédéraliste).

Ce dernier déclarait mardi dans un communiqué transmis à l’APS que l’accusation dont fait l'objet le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, devant la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI), n’était pas "un problème casamançais".

APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image