Leral.net | S'informer en temps réel



Zoom sur le Gabon: Ali Bongo met aux arrêts son cousin Leon Paul Ngoulakia

Rédigé par La rédaction le 23 Septembre 2016 à 18:09 | Lu 1721 fois

A quelques heures du verdict de la Cour constitutionnelle qui doit valider ou non la réélection d’Ali Bongo, les gabonais vivent l’une des journées les plus longues de leur vie.
En principe, la décision est attendue ce vendredi 23 septembre. Jeudi soir avait eu lieu une audience publique à la plus haute instance du pays. Une séance qui marque la fin de la procédure d'instruction.


Le suspense est insoutenable pour le pays qui retient son souffle. Il est impossible de savoir de quel côté va s’orienter la décision de la Cour. Dans les rues de la capitale, la tension est palpable. À quelques centaines de mètres du cadre solennel de la Cour, la garde républicaine avait coupé, dès jeudi en fin d'après-midi, la circulation sur le front de mer devant le palais présidentiel.

La nouveauté dans cette situation tendue, c’est la mise aux arrêts, ce vendredi, de Leon Paul Ngoulakia par les forces de l’ordre. En effet, Leon Paul Ngoulakia est ancien Patron des services de renseignements, par ailleurs cousin d’Ali Bongo et membre de l'opposition. Pour l’heure, les raisons de sa mise aux arrêts ne sont pas encore élucidées.

Du côté des supporters de Jean Ping, certains se montrent plus fatalistes qu'anxieux. Ils redoutent un verdict qui confirmerait l'élection d'Ali Bongo. "Nous sommes tous dans la peur car nous savons que l’élection d'Ali sera confirmée", confie Caréna, une électrice de Jean Ping qui vit à Libreville.
"Rappelons que la présidente de la Cour est la belle-mère d'Ali Bongo. Cela laisse peu d'espoir pour les partisans de l'alternance", explique Carena.


Landing DIEDHIOU, Leral.net