leral.net | S'informer en temps réel

Zoss à Gouye-Gui : « J’ai pris ce combat pour fermer sa g...»

Le combat opposant Zoss à Gouye-Gui, organisé par Aziz Ndiaye, est parti pour être une affiche inédite et pleine de surprises. Depuis son annonce, les deux adversaires ne cessent de se lancer des piques. Gouye Gui veut prendre sa revanche sur Zoss qui l’avait battu il y a deux ans. Le chef de file de l’écurie Door Doraat qui croit dur comme du fer à ses qualités, n’entend sous aucun prétexte perdre ce duel tant attendu par les supporters et amateurs de lutte avec frappe, prévu en début de la prochaine saison de lutte. Depuis sa défaite face à son adversaire, le roi du Simpi veut en découdre avec le show man de l’arène pour prendre sa revanche. Mais Ce dernier se dit prêt à lui faire mordre la poussière pour lui fermer son clapet.


Rédigé par leral.net le Mercredi 24 Juillet 2013 à 10:32 | | 0 commentaire(s)|

Zoss à Gouye-Gui : « J’ai pris ce combat pour fermer sa g...»
« Je l’ai choisi pour qu’il ferme sa g... Vous savez que Gouye Gui parle trop et il fait partie des lutteurs les plus nuls. C’est pour cela que je lui ai accordé la revanche. Et ce jour-là, je lui ferai savoir qu’il est limité », a-t-il dit. A nos confrères de La Tribune qui lui demandent si le fait d'affronter le roi du Simpi n’est pas un risque, le chef de file de Door Doraat répond n’être ni Ama, ni Ness, des lutteurs que Gouye Gui avaient, selon lui, battus avec difficultés. « Je m’appelle Zoss. Je suis plus fort que ces derniers. Gouye Gui les a battus avec difficultés, alors que moi je vais le battre avec facilité, comme je l’avais fait il y a de cela deux ans ».

Pour éviter que Gouye Gui dise encore qu'il avait mal noué son ngimb, Zoss promet que le jour du combat, il va bien nouer son pagne, saisir son adversaire et le terrasser. « Si je le fais, il n’aura même plus le temps de parler, car, ce sera la deuxième correction que je lui aurai administré ». « Gouye Gui n’a aucune force physique. Il prend des anabolisants. Vous l’avez vu non ?! Ce n’est pas sa forme normale qu’il a actuellement. Il boit des capsules, et il est très fatigué dès qu’on s’accroche. Le jour J, vous verrez que Gouye Gui n’a rien de spécial. Il s’essouffle vite », a-t-il confié minimisant les capacités de l'enfant de Thiénaba.






Hebergeur d'image