leral.net | S'informer en temps réel

Zoss dégaine 1.700.000 cfa pour ses soins

POUR SE PAYER LE SCALP DE PAPA SOW

Pour son combat contre Papa Sow prévu dimanche prochain 23 mai, Zoss ne veut qu’une chose : battre son adversaire pour continuer sa marche victorieuse. Joint au téléphone hier soir, le chef de file de « Soss sossaat » avoue avoir dégainé 1.700.000 CFA pour ses soins au pays de l’Oncle Sam pour être en mesure de s’offrir le scalp du jeune tigre.


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Mai 2010 à 16:37 | | 0 commentaire(s)|

Zoss dégaine 1.700.000 cfa pour ses soins
Décidément Zoss veut à tout prix se payer le scalp de Papa Sow ce dimanche. Le tombeur de Bathie Séras a révélé hier qu’il a dépensé la somme de 1.700.000 CFA pour ses soins aux Etats-Unis, pour pouvoir en découdre avec le Fassois. « J’ai dû dépenser 1 million 700 000 fca pour me soigner aux Etats-Unis. C’est pour vous dire que ce combat me tient à cœur. Papa Sow, on se connaît. On s’est croisé dans les mbappates et autres. Mais une chose est sûre, je veux le battre dimanche incha alla », a confié Zoss au téléphone. Et ce dernier qui a entamé depuis lundi le dernier virage de son choc à la plage des Parcelles assainies, ajoute : « j’étais blessé mais maintenant je suis revenu à mon meilleur niveau. Toutefois, j’avoue que cela n’a pas été facile. Mais je me suis accroché, car il y a tout un monde qui me soutient derrière. Et, pour ces gens, je me suis donné corps et âme aux entraînements pour ne pas les décevoir dimanche prochain »

Concernant ses séances d’entraînement, le grand frère de Garga MBossé souligne qu’il a levé le pied après avoir effectué des mois de training très intenses. À l’en croire, maintenant l’heure est à la récupération pour être fin prêt le jour-j.
Toujours fidèle à lui-même, Zoss soutient qu’il viendra dimanche au stade pour faire du spectacle, avant de faire la fête à Papa Sow. Selon lui, cet aspect fait partie de ce qui rend la lutte particulière. À ses yeux, il ne suffit pas maintenant d’encaisser des millions et venir juste livrer un combat et repartir. Mais martèle-t-il, il faut faire plaisir aux amateurs de lutte avec des chorégraphies à la hauteur de l’événement. « L’arène ne se limite pas juste à la lutte ou les chants. Il faut, par des pas de bakk, régaler les amateurs. Ces derniers sont venus pour voir du spectacle et de la lutte. On doit leur offrir ce qu’ils cherchent. En ce qui me concerne, je ferai tout mon possible pour les satisfaire. Ensuite, je vais m’occuper de mon adversaire que je veux battre s’il plait à Dieu », dit-il.

Pour rappel, ce combat organisé par « Mouniang Production » était prévu pour le 2 janvier, mais Zoss s’était blessé à deux jours de la confrontation contre Papa Sow. Il a été reporté jusqu’à ce dimanche 23 mai, qui marquera le jour de vérité entre deux fils des Parcelles Assainies.

Mansour SAMB l'asquotidien






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image