leral.net | S'informer en temps réel

lnauguration du Port d’escale de l’île de Carabane : Discours de Monsieur Abdoul MBAYE, Premier Ministre

Rédigé le Dimanche 7 Juillet 2013 à 12:47 | | 3 commentaire(s)

En présence du Ministre de la Pêche et des Affaires maritimes, M. Papa DIOUF, de M. Yérim THIOUB, Directeur général de l'Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM) et des différents Directeurs du Ministère de la Pêche, le Premier ministre Abdoul MBAYE a procédé hier, à l'inauguration du Port d'escale de Carabane. Lire son allocution...



lnauguration du Port d’escale de l’île de Carabane : Discours de Monsieur Abdoul MBAYE, Premier Ministre
Messieurs les Ministres,
Honorables Députés,
Excellences, Madame et Messieurs les Ambassadeurs,
Monsieur le Gouverneur de la Région de Ziguinchor.
Messieurs les Préfets et Sous préfets,
Mesdames et Messieurs les représentants de nos partenaires au Développement,
Messieurs les Directeurs généraux et Directeurs et chefs de services,
Mesdames et Messieurs les élus locaux,
Mesdames, Messieurs, chers invités.


Permettez-moi tout d’abord de souhaiter la bienvenue à toutes les délégations dans cette île qui constitue à elle seule un pan de l’histoire de cette belle région qui nous reçoit en ce jour. Souvenons nous en effet que Carabane, qui se trouve être l‘épicentre d’un archipel d’iles du Kassa, des Karones et d’Oussouye, a joué un rôle essentiel dans la pénétration coloniale en Basse Casamance, et accueillait une part importante du commerce maritime entre le Sénégal et la métropole.
Mais il y a aussi l’histoire plus récente. Celle de notre cher et beau pays dont de nouvelles pages ont commencé à être écrites après le 25 mars 2012. Le deuxième conseil des Ministres jamais tenu hors de la Capitale Dakar sur décision de Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République, a été accueilli par Ziguinchor. C’est à cette occasion, que parmi d’autres nombreux projets, le Chef de l’Etat a réclamé au Gouvernement l’achèvement rapide de la construction du port d’escale de Carabane.
Nous nous retrouvons donc aujourd’hui, en ce lieu historique, ancien comptoir Français de renom, pour y honorer un engagement de Monsieur le Président de la République envers les populations de la région naturelle de CASAMANCE.
La réalisation du Port d’escale de CARABANE, bien commun à toutes les iles environnantes, s’inscrit dans le cadre du Programme prioritaire du désenclavement de cette belle région, moyen principal de créer sa croissance économique, de lutter contre le chômage et la pauvreté, et de nous engager résolument sur le vrai chemin d’une Paix définitive.

Le désenclavement de cette région porteuse de promesses pour elle même mais également pour l’ensemble du Sénégal et la sous région, ouverte sur la mer par le fleuve CASAMANCE, passe par un Transport maritime de qualité respectant les normes de sécurité et de sureté maritimes et portuaires requises. A cet égard, le regrettable naufrage du JOOLA, dont je salue ici, à CARABANE, la mémoire des passagers disparus, nous impose à tous, une tolérance zéro en matière de sécurité maritime.
Le Transport maritime est, et restera probablement longtemps, le mode de transport le moins polluant et le moins cher par tonne de marchandise transportée.
Au Sénégal, plus de 95 % de nos échanges commerciaux se font par voie maritime, avec plus de 10 millions de tonnes de marchandises transportées par plus de 2.000 navires de tous types et de toutes tailles.
Au delà de cette importance fondamentale du transport maritime pour son développement économique et social, notre pays, bordé par un littoral de 714 kilomètres de côtes et parcouru par fleuves et bras de mer SENEGAL, SALOUM et CASAMANCE, bénéficie d’une configuration géographique qui lui ouvre un accès exceptionnel aux richesses du monde.
Pour cela, nous devons reconstruire une politique et une ambition maritimes pour le Sénégal, autour des nouveaux enjeux régionaux, continentaux et internationaux.
Mesdames, Messieurs,
C’est d’ailleurs également au nom du même objectif de désenclavement que Monsieur le Président suit avec une toute particulière attention la réalisation de la route RN6 financée par le MCC, et dont il a tenu à présider lui même la cérémonie de démarrage des travaux à l’occasion du récent Conseil des Ministres de Kolda. Longue de 256 kms, elle reliera Ziguinchor à Velingara en passant par Tanaf, Kolda, puis Kounkané.
Un an après le Conseil des Ministres de Ziguinchor, le Gouvernement prouve ainsi sa capacité à réaliser les engagements du Chef de l’Etat dans les délais qui lui sont prescrits. C’est pourquoi il me plait de féliciter Monsieur Papa DIOUF, Ministre de la Pêche et des Affaires maritimes, l’ensemble de ses collaborateurs, en particulier le Directeur général de l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM), pour la réalisation de cette infrastructure portuaire.
J’associe à ces félicitations, Monsieur Gérard SENAC, Président Directeur Général de l’entreprise EIFFAGE Sénégal, et le Bureau d’Etude EGIS International, qui ont travaillé d’arrache-pied pour la construction de cet important ouvrage qui participe à l’accostage et au transbordement de navires contenant des personnes et des biens, fort utiles au développement du pôle économique, social et sécuritaire de la Casamance.
Mesdames et Messieurs,
La Politique du Gouvernement en matière de Transport maritime se décline autour de quatre éléments-clefs :
le renforcement de la sûreté et de la sécurité maritimes,
le renforcement de la Plateforme portuaire nationale et l’amélioration de la qualité des services du Transport fluviomaritime :
La massification de l’emploi maritime : par la mise en place d’un système de formation et de placement des marins qui correspond aux besoins actuels des compagnies maritimes, dans le respect des normes internationales.
La promotion du Pavillon national pour le renforcement de la flotte sénégalaise, pour assurer la circulation des biens et des personnes, tant au niveau national, que régional, voire international, conformément aux recommandations de la Chartre africaine sur le Transport maritime et son Plan d’action, adopté à Durban en 2009.
Voilà, décliné en quatre points, l’essentiel de la Politique à laquelle notre Gouvernement s’est attelé.
Dans le cadre de la mise en œuvre de cette Politique maritime qui fait l’objet d’un Contrat de Performance entre l’Etat du Sénégal et l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM), le Programme de renforcement de la liaison maritime Dakar-Ziguinchor a déjà permis la réalisation de grands projets qui tous participent au désenclavement de la Casamance, avec :
La réhabilition du port de Ziguinchor : les travaux de réhabilitation du port de Ziguinchor ont été réalisés en 2004, sur financement de l’Agence Française de Développement (AFD), pour un montant d’environ cinq (5) milliards FCFA. J’exprime notre gratitude et mes remerciements au Peuple et au Gouvernement Français, représentés ici, parmi nous, par Son Excellence Monsieur Nicolas NORMAND, Ambassadeur de France au Sénégal.

L’acquisition du nouveau navire ALINE SITOE DIATTA, financé conjointement par l’Etat du Sénégal, la coopération allemande (KFW) et la Banque européenne d’investissement (BEI), pour plus de 17 milliards FCFA. Je salue et remercie au nom du Gouvernement Sénégalais Madame Dominique DELLICOUR, Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union européenne au Sénégal, et Monsieur Markus FASCHINA, Directeur de la Coopération allemande (KFW), pour la précieuse contribution de la République allemande à la réalisation de cette remarquable unité navale amarrée aujourd’hui devant nous.

Le Projet de dragage du fleuve Casamance et de renforcement des infrastructures portuaires du Port de Ziguinchor, financé par le Programme ORIO du Royaume des Pays-Bas, pour un montant estimatif de 21 milliards FCFA, avec une contrepartie de l’Etat du Sénégal. La première phase du projet est en cours avec les études complémentaires qui sont menées par le cabinet hollandais Royal Haskonning-DHV. A terme, le fleuve CASAMANCE sera dragué sur 120 km de long, 400 m de large et 07 mètres de profondeur permettant l’accès des navires sans difficulté au port de Ziguinchor. Permettez-moi de remercier son Excellence, Monsieur Peter de ZWAAN, Ambassadeur des Pays-Bas au Sénégal, pour son soutien constant à la réalisation de ce projet cher au Chef de l’Etat Monsieur Macky Sall.

Le Projet d’infrastructures et d’Equipements maritimes (MIEP 1) avec l’acquisition de deux navires RORO et la construction d’un Port avec une gare maritime à Ndakhonga-Foundiougne. Le MIEP 1 est financé par les fonds EDCF de la Corée du SUD, pour un montant de 58 millions de dollars US soit environ 29 milliards f cfa. Les navires et infrastructures portuaires seront réceptionnés en juillet 2014, avec un complexe frigorifique de 2000 tonnes à Ziguinchor. Je prie Son Excellence, Monsieur Shin Chong WEON, Ambassadeur de la République de Corée de transmettre au Gouvernement et au Peuple ami de la Corée du SUD les remerciements du Gouvernement et du peuple Sénégalais, particulièrement, de la Casamance.
La construction du présent port d’escale de CARABANE, dont j’ai l’honneur de présider aujourd’hui la cérémonie d’inauguration, est entièrement financée par l’Etat du Sénégal pour un montant de plus de 11 milliards de FCFA.

Mesdames, Messieurs

Notre Politique de Développement maritime, dont le Programme de renforcement de la liaison maritime Dakar-Ziguinchor est un axe central avec les projets importants que je viens de passer en revue, montre s’il en était nécessaire, que notre ambition, pour le maritime et la région naturelle de Casamance, est en marche. Nous sommes, disons-le clairement, sur la voie du développement : le YONNU YOKUTE.
C'est en effet, ensemble, qu'il nous appartient de construire l'avenir commun de cette région de Casamance, à fort potentiel, d'organiser les rapprochements nécessaires avec les autres régions du Sénégal, mais également avec nos voisins, et nous aurons alors la capacité de peser réellement sur les destinées de notre pays.
Je ne saurai terminer mon propos sans exprimer mes chaleureux remerciements aux populations de Carabane et des villages environnants pour le merveilleux accueil qui nous a été réservé à moi même et à la délégation qui m’accompagne.
Mes remerciements aussi à celles qui nous ont accueillis tout au long de notre trajet, et notamment à Ziguinchor et à Oussouye.
Laissez moi enfin me délivrer de ce cri du cœur :
« Casamance, le Sénégal a besoin de toi,
Sénégal, la Casamance a besoin de toi. »
Je vous remercie de votre aimable attention.

lnauguration du Port d’escale de l’île de Carabane : Discours de Monsieur Abdoul MBAYE, Premier Ministre




1.Posté par teuss le 07/07/2013 13:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Li nak moy teuss rien k pour convaincre les senegalais ses discours sont retransmis. Mais n'empeche il n'est pas a la place kil fo. Nous wa A.P.R savons tous k si les gens en veux à macky c grace à sa mauvaise gouvernance. Dégage waay

2.Posté par teuss le 07/07/2013 13:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Li nak moy teuss rien k pour convaincre les senegalais ses discours sont retransmis. Mais n''empeche il n''est pas a la place kil fo. Nous wa A.P.R savons tous k si les gens en veux à macky c grace à sa mauvaise gouvernance. Dégage waay

3.Posté par noro le 07/07/2013 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

teus juste donne ton point de vue sans implique les membres de APR. merci Mr le PM de ce discours patriote.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site



TELEVISIONS & RADIO SENEGAL