leral.net | S'informer en temps réel

​Affaire des médicaments frauduleux : De grosses pressions seraient menées pour faire libérer le convoyeur

Des pressions seraient en train d’être exercées pour que le convoyeur des deux camions remplis de faux médicaments soit libéré. L’avocat des pharmaciens avertit et déclare que le peuple sénégalais surveille pour que justice soit faite dans cette affaire.


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Novembre 2017 à 16:53 | | 0 commentaire(s)|

​Affaire des médicaments frauduleux : De grosses pressions seraient menées pour faire libérer le convoyeur

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Le principal convoyeur des deux camions de médicaments frauduleux est en prison. le dossier suit son cours. Me Babou est jusque-là satisfait. « Un mandat d’arrêt a été lancé contre Bara Sylla. Aujourd’hui il y a eu une avancée. Bara Sylla a été appréhendé à Dakar ; je peux vous confirmer qu’il a été transféré à Diourbel où il sera naturellement présenté devant le juge en charge du dossier », a-t-il informé.
 
Mais, l’avocat n’est pas sûr que les supposés malfrats vont y rester pendant longtemps. Parce qu’il y a beaucoup de pressions. « On nous dit que Bara Sylla était tête de liste d’un groupe de l’opposition. Il n’a pas les moyens. Maintenant, qui est derrière Bara Sylla pour pouvoir organiser un coup pareil ? Manifestement, il y a des intérêts énormes en jeu», se demande la robe noire.
 
Me Babou veut des réponses sur la manière dont Bara Sylla a pu amener tous ces médicaments jusqu’à Touba. « Il a pu convoyer deux gros camions de la Guinée à un endroit précis Touba Béleul. Ça indique quelque chose. Combien d’argent a été payé ? Qui sont les commanditaires ? Comment ces deux camions ont pu passer le cordon douanier des contrôles de gendarmes jusqu’à venir ici ? L’enquête nous révèle aussi, et ça sera confirmé aussi que dès que le convoyeur a été arrêté, il  donnait plusieurs noms », a-t-il poursuivi lundi sur Rfm.

Pour le moment, les deux camions sont  immobilisés par la Douane. Mais, l’Ordre des Pharmaciens veut que les médicaments soient incinérés publiquement pour éviter le recyclage.
Leral.net