leral.net | S'informer en temps réel

Dr El Hadji Seydou Mbaye: "30 000 personnes sont mortes du cancer au Sénégal, ces 5 dernières années" (Docteur)

Dans une étude sur la situation du Cancer dans le monde, publiée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), des chiffres alarmants ont concerné le Sénégal. Le Docteur El Hadji Seydou Mbaye, qui est membre associé de la Société Mondiale de Virologie, qui a partagé une partie de ladite étude avec la rédaction PressAfrik, révèle qu'il y a plus de 30 000 cas de décès dus au Cancer et que les 20 000 cas pouvaient être évités avec l'application de programmes adapté...


Rédigé par leral.net le Mercredi 1 Mai 2019 à 08:00 | | 0 commentaire(s)|

Dr El Hadji Seydou Mbaye: "30 000 personnes sont mortes du cancer au Sénégal, ces 5 dernières années" (Docteur)
Au Sénégal, le nombre de nouveaux cas de cancer est estimé à 8.361, avec 6.141 cas de décès en 2015. En 2025, l’incidence est suspectée de croître à 11.541 nouveaux, cas avec 8.410 morts imputables au cancer. Le taux de cas de cancer continuera à augmenter à 16.226 nouveaux cas d’ici 2035, avec 11.541 décès si des mesures préventives ne sont pas largement appliquées. Pour résumer, il y a eu plus de 30.000 cas de décès dus au cancer ces cinq dernières années au Sénégal malgré toutes les stratégies politiques, alors que plus de 20.000 cas de décès pouvaient être évités avec des programmes adaptés malgré nos ressources économiques limitées.

Selon le Centre International de Recherche sur le Cancer, des politiques doivent être mises en œuvre de toute urgence afin de développer d’effectives et d’abordables approches à la détection précoce, au diagnostic et au traitement du cancer du sein et du col de l’utérus chez les femmes des pays en développement. Il est critique de donner les taux de morbidité et de mortalité actuels avec les récents progrès de ces dernières années dans la plupart du globe.

Pour participer aux nombreux efforts consacrés à la lutte contre cette maladie, je viens de concevoir un programme mondial contre le cancer, adapté pour tous les pays à faibles ou moyens revenus. Il est composé de 91 articles de recherches scientifiques publiés aux États-Unis par le prestigieux journal “Journal of Virology and Mycology”. Je compte, dans les prochains jours, détailler ce généreux programme qui pourrait sans doute inspirer les décideurs afin de mieux relever les défis que nous impose la lutte contre le cancer.







pressafrik



Cliquez-ici pour regarder plus de videos