leral.net | S'informer en temps réel

La grande mosquée de Kolda badigeonnée aux couleurs de l’Apr : L’opposition et des maîtres coraniques s’indignent et demandent le rétablissement des tons vert et blanc de l’islam

La revendication figurait en bonne place dans élu plate-forme. Les opposants du Fouladou, qui ont vu leur sit-in interdit devant les locaux de la plate de la préfecture, ont déversé leur bile sur les gouvernants. Ils ont dénoncé les responsables de l’Apr de Kolda qui ont peint la mosquée de ladite ville aux couleurs de leur parti.


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Septembre 2018 à 11:04 | | 0 commentaire(s)|

Apres les bus de la société de transport Dakar Dem Dikk, les arrêts bus, les clôtures de certaines écoles publiques, le pouvoir s’attaque maintenant aux édifices religieux. L’image saute à l’œil d’un étranger qui débarque fraichement à Kolda, surtout au quartier Doumassou où se trouve la grande mosquée. Ce lieu de culte, très fréquenté par les fidèles de la capitale de Fouladou a changé de visage, à la surprise général des musulmans et des koldois qui le fréquentent. A l’origine de cette surprise, l’édifice religieux qui a subi une réfection à la demande de l’Imam et les autorités religieuses, a été peinte aux couleurs de l’Alliance pour la République (Apr).

Ce constant d’un fait rarissime a mis une bonne frange de la population de Fouladou dans tous leurs états. « C’est inadmissible », fustige Moussa Baldé Kandé, habitant du quartier de Doumassou, dont le domicile jouxte la mosquée. Il poursuit : « c’est à la limite une profanation, le fait de badigeonner une mosquée aux couleurs d’un parti politique. Il faut que les autorités religieuses de cette ville, surtout l’imam, réagissent pour réfectionner cette mosquée, fréquentée par tout le Kolda".

Amadou Souleymane Baldé, muezzin dans une mosquée et maître coranique, d’emboucher la même trompette. « La mosquée est, par excellence, un lieu de culte où on invoque le nom de Dieu, le Tout Puissant. La mosquée ne connait pas un parti politique. On y vient que pour implorer la miséricorde, et non pour faire de la politique. C’est pourquoi, on demande que la grande mosquée soit peinte aux couleurs habituelles et traditionnelles de notre religion l’ismam : vert et blanc », dit-il.

Même son de cloche dans l’opposition. Lors de leur sit-in interdit, les opposants sont revenus sur la couleur marron-beige de la grande mosquée de Kolda qu’ils ont déplorée. « Nous sommes au regret de constater que la grande mosquée de Kolda a pris les couleurs de l’Apr, ce qui est anormal », dénonce Mamadou Lamine Dianté. L’ex-secrétaire général du Saemss (syndicat d’enseignement) d’estimer que « c’est un manque de respect, dont font montre les responsables Apr de Kolda à l’égard de la population et, à la religion musulmane de façon générale.

Ainsi, lui et ses camarades opposants exigent le plus rapidement possible,le remplacement des couleurs de l’Apr par celle de la religion islamique pour la grande mosquée de Kolda, située au quartier Doumassou.

Les Echos