leral.net | S'informer en temps réel
7 B

VIDEO - Violentes échauffourées à la mosquée Mouride de Thiès...


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Août 2018 à 16:05 | | 0 commentaire(s)|

Le pire a été évité de justesse ce dimanche 12 août à la mosquée Mouride de Thiès où avait éclaté une vive tension. En effet, outre les coups de poing qui fusaient de partout, il y a eu des jets de pierres. La police a dû intervenir à coups de grenades lacrymogènes pour ramener le calme.
 
La pomme de discorde résulterait de l’imamat de la mosquée. Nos sources nous renseignent que le problème d’Imam s’était posé le jour de la Korité entre les fils du représentant du Khalife général des Mourides, Serigne Saliou Touré. Il avait même fallu l’intervention du préfet de Thiès pour ramener la sérénité.
 
Pour prévenir un conflit aux conséquences dramatiques, des sages sont allés s’en ouvrir au Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou, qui a dépêché ce week-end un émissaire, Serigne Moustapha Abdou Lakrame, pour signifier à la communauté mouride, l’installation d’un certain Fallou Ndiaye, comme imam de la grande Mosquée Mouride communément appelée Diak- kay Mouride, en lieu et place de Serigne Saliou Touré, dont l’âge très avancé ne lui permet plus d’exercer cette charge.
 
Mais, c’est l’annonce de ce nom qui a mis le feu aux poudres. La rencontre s’est terminée en queue de poisson, dans le tohu-bohu total. Des talibés tombaient en transes. Il y a eu des jets de pierres. La police était obligée de venir en renfort pour rétablir le calme. Il a fallu l’intervention des policiers pour extirper l’émissaire de la ville Touba de la foule qui s’était déchaînée, en colère. Dans la nuit, renseignent nos sources, le domicile de Fallou Ndiaye au quartier Médina Fall a fait l’objet d’un saccage, de même que celui du Pr Ibrahima Faye sis au quartier Grand Thiès, où la police s’est déployée pour barrer la route aux manifestants.
 
Aussi la foule a-t-elle fait cap sur Nguinth, au domicile du chargé de la commission d’organisation des journées de Khassida de Thiès, Khadim Fall. Toutes ces maisons ont été assaillies par des talibés armés de gourdins et de pierres. Des actes de vandalisme, dirait-on, qui ont d’ailleurs valu l’arrestation de plusieurs dizaines de personnes, mettant la ville sous haute tension.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos