leral.net | S'informer en temps réel

ABUS SEXUELS INFLIGÉS AUX DÉFICIENTS MENTAUX : LES PARENTS RAPPELÉS À LEURS OBLIGATIONS

Claude Sarr n’est vraiment pas du tout satisfait de la manière avec laquelle les parents des enfants déficients intellectuels s’illustrent. Le directeur du centre médico-psycho-pédagogique, Aminata Mbaye de Grand-Yoff, a surtout indexé leur comportement irresponsable à l’origine de nombreux cas de viols subis par leur progéniture. ‘Les parents doivent tisser des relations de confiance avec leurs enfants. En plus de cela, ils doivent être plus vigilants sur l’entourage de leurs enfants déficients intellectuels car, ces derniers sont les plus exposés aux abus sexuels’, dénonce-t-il.


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Juillet 2011 à 12:34 | | 2 commentaire(s)|

ABUS SEXUELS INFLIGÉS AUX DÉFICIENTS MENTAUX : LES PARENTS RAPPELÉS À LEURS OBLIGATIONS
Profitant donc de la rencontre avec les journalistes, qui se situe dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action visant à sensibiliser sur les droits des enfants déficients intellectuels, Claude Sarr a fait comprendre que ‘comme individus faisant partie de la société, ces enfants ne pouvaient être mis à l’écart’. Mais, cette rencontre a permis également d’informer et amener les populations à avoir plus de considération et à préserver leur dignité.

Pour le directeur du centre Aminata Mbaye, cette action de sensibilisation est d’autant plus nécessaire que les enfants déficients intellectuels ne jouissent pas de la protection de leurs droits. ‘Ils sont souvent livrés à eux-mêmes, certains de leurs parents les considèrent comme un fardeau, et ne se soucient guère de leur bien-être’ se lamente le directeur du centre.

Il a invité les parents à prendre leur responsabilité pour protéger leurs enfants en ayant le courage de dénoncer leurs bourreaux en cas de maltraitance ou de viol. ‘Des individus malintentionnés rôdent autour de ces enfants à cause de leur faiblesse, et du mutisme observé par leurs parents en cas d’abus sexuels’, explique-t-il.

Créé en 1989, le centre médico-psycho-pédagogique Aminata Mbaye de Grand-Yoff se donne pour mission d’assurer la protection des enfants déficients mentaux. Selon le directeur du centre, l’établissement est ouvert aux enfants âgés de 5 à 28 ans. En plus de l’enseignement général, le centre dispense aussi une formation professionnelle dans les filières comme la menuiserie, la cordonnerie, la poterie et la coiffure.

P. Kadja TRAORE
avec walf



1.Posté par ardo le 20/07/2011 13:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On dit NON Aux sAbuS sexulle enfliger aux senfant par les maîtr koraniq

2.Posté par ama le 20/07/2011 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TERRAIN NU AUX ALMADIES 453m² DERRIERE HOTEL MERIDIEN titre foncier PRIX 190millions à débattre CONTACTER 774368542.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image