leral.net | S'informer en temps réel

AFFAIRE Pape Alé GUEYE, La CENTIF et Samuel SARR : les faits qui ont donné raisons au journaliste Abdoul Latif Coulibaly.

Leral.net_ Depuis quelques jours, le dossier de l’homme d’affaire Pape Alé Gueye défraie la chronique judicaire. En effet, ce dernier est suspecté de faux, usage de faux, de détournement de deniers publics et de blanchissement dans divers marchés attribués par la Sénélec sous le magistère de son ami Samuel Sarr ancien ministre de l’énergie pour prés de 60 milliards.


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Novembre 2011 à 00:29 | | 5 commentaire(s)|

AFFAIRE  Pape Alé GUEYE, La CENTIF et Samuel SARR : les faits  qui ont donné raisons au journaliste Abdoul Latif Coulibaly.
Dans sa livraison du mois d’août 2010, le journaliste d’investigation Abdou Latif Gueye avait enquêté sur les marchés de la Sénélec et avait décelé plusieurs irrégularités de près de 22 Milliards attribués à l’homme d’affaire Pape Alé Gueye par son entreprise Myna. Mr Coulibaly avait titré cette publication : « Affaire Modibo Diop ex DG de l’ASER : 9milliards le coût du refus opposé à Samuel Sarr, la trahison punie cash. »(Gazette N° 71 du 12 AU 19 Août 2010.)
L’éditorialiste dénonçait un contrat leonien extrait des prérogatives de l’ASER pour l’imposer à la Sénélec, suite au refus du DG de l’époque Modibo Diop de participer à une vaste fraude de près de 9 milliards sur l’électrification rurale. La suite est connue, le contrat est signé à la Sénélec (sic, et l’ex DG de l’ASER envoyé en prison pour avoir refusé d’accéder à la demande de l’autorité.)
Aujourd’hui, la CENTIF a traqué ce marché en découvrant qu’il n’a jamais été réalisé, car il s’agissait d’électrifier 800 villages Sénégalais et qu’il y’a blanchissement d’argent avec détournement de deniers publics et de délit d’initié du ministre, car les limiers de la CENTIF ont découvert aussi que Afric-Invest (société du Ministre) avait financé le projet et a reçu 300 millions de rétro commission sur ce dossier. Cette affaire qui avait été dénoncée dans la Gazette à l’époque a valu la décente aux enfers de l’ex DG Modibo DIOP Aujourd’hui avec le rebondissement judicaire, les faits donnent raison à Abdou Latif Coulibaly Directeur de publication de la Gazette qui avait dénoncé « la démarche lamentable du gouvernement » dans cette affaire pape Alé Gueye dans l’électrification rurale. Ce marché de 9 milliards n’a jamais fait l’objet d’un appel d’offre et n’a jamais été présenté à la Direction des Marchés Publics pour avis, seul le conseil d’administration de l’ASER était informé. Le fait d’en avoir porté en Conseil des Ministres comme argumentaire ne dédouane pas le ministre de l’énergie car toute commande publique doit avoir l’avis de la direction centrale des marchés publics. L’ex DG de l’ASER avait refusé de signer ce marché car ayant senti le « piège » de sa tutelle.
Au total, Myna a bénéficié de plus de 60 milliards de marchés totalement payés et non exécutés depuis 2003 sous le même procédé, ceci d’une manière impunie à cause de son amitié avec Samuel SARR...
Mais aujourd’hui, la CENTIF s’y mêle et a transmis son rapport au procureur Ousmane Diagne pour une suite judicaire. Au moi de Mai 2011 ,52 milliards blanchis par le courtier Demba Sy et Cie avec de fortes soupçons sur Samuel Sarr, ont fait l’objet d’un non lieu sans enquête et sans audition des présumés coupables ; ceci comme par enchantement !!!
Cette deuxième affaire aura-t-elle le même traitement judiciaire ?
Les bailleurs de fonds et l’opinion surveillent de près la suite que la justice donnera ces jours ci à cette grave affaire que Cheikh Tidiane Sy, ministre de la justice est appelé à gérer.

Mowdi Diallo (sur Leral.net)



1.Posté par Abdoulaye le 18/11/2011 06:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plus scandaleux , cette société de transfert d'argent basée à Dakar , dont le Pca trés médiatisé ces temps derniers, blanchit plus de 100 miliards (cent miliards), sans etre inquiété. Et pourtant au su et au vu des autorités ; simplement parce que simplement la corruption est passée par là. Si la Centif n'avait pas les mains liées,aujourd'hui il serait en prison.Si vous enquetez , vous trouvez , car la communauté chinoise est en collusion avec ce grand monsieur pour ces actes délictuels.

2.Posté par DEUGG LA VERITE le 18/11/2011 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est Samuel SARR,il ne lui arrivera rien du tout.

3.Posté par VILLAGEOIS DU PAYS le 18/11/2011 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AFFAIRE MODIBO DIOP, ANCIEN DG DE L’ASER : VENGEANCE POUR 9 MILLIARDS PERDUS
Modibo Diop, l’ancien Directeur général de l’Agence Sénégalaise d’Electrification Rurale (Aser) « est traqué », selon les termes mêmes d’un haut cadre de la Société Nationale d’Electricité que nous avons interrogé, « par le régime actuel et par ceux qui ont en otage le secteur de l’électricité au Sénégal qui sont décidés à lui faire rendre gorge ». Ce même cadre ajoute : « M Diop a eu le courage de refuser de s’associer à une vaste fraude au détriment de l’agence qu’il dirigeait, en refusant d’accorder et de signer, en faveur d’un certain Pape Ali Guèye qui n’a aucune expérience en matière d’électrification en général et d’électrification rurale en particulier, un contrat d’un montant de 9 milliards de francs Cfa. Ce contrat a été fourgué à la Senelec, en violation flagrante des dispositions légales, telles que organisées par la loi d’orientation sur l’énergie ».

LE RAS LE BOL ACTUEL DES VILLAGEOIS DU SENEGAL SE COMPREND BIEN AVEC LE PROGRAMME QU'AVAIT INITIE MODIBO DIOP ET QUI EST DETOURNE PAR DES MAGOUILLEURS AU DETRIMENT DES RURAUX AUJOURD'HUI LA BANQUE MONDIALE QUI ETAIT DISPOSEE A ENCEDRER CE DERNIER REFUSE LE PROGRAMME PARCE QUE CONSCIENT QUE L ANCIEN DIRECTEUR ALIOU NIANG EST REVENU LA OU IL AVAIT LAISSE UN DOSSIER ENORME AVEC CETTE INSTITUTION LIBEREZ MODIBO DIOP LIBEREZ LE AU NOM DE LA JUSTICE

4.Posté par VILLAGEOIS DU PAYS le 18/11/2011 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AFFAIRE MODIBO DIOP, ANCIEN DG DE L’ASER : VENGEANCE POUR 9 MILLIARDS PERDUS



Modibo Diop, l’ancien Directeur général de l’Agence Sénégalaise d’Electrification Rurale (Aser) « est traqué », selon les termes mêmes d’un haut cadre de la Société Nationale d’Electricité que nous avons interrogé, « par le régime actuel et par ceux qui ont en otage le secteur de l’électricité au Sénégal qui sont décidés à lui faire rendre gorge ». Ce même cadre ajoute : « M Diop a eu le courage de refuser de s’associer à une vaste fraude au détriment de l’agence qu’il dirigeait, en refusant d’accorder et de signer, en faveur d’un certain Pape Ali Guèye qui n’a aucune expérience en matière d’électrification en général et d’électrification rurale en particulier, un contrat d’un montant de 9 milliards de francs Cfa. Ce contrat a été fourgué à la Senelec, en violation flagrante des dispositions légales, telles que organisées par la loi d’orientation sur l’énergie ».


5.Posté par nitt le 18/11/2011 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ENFIN DES AVEUX CLAIRS SUR LA CULPABILITE DE SAMUEL SARR ;
Samuel Sarr assure aujourd’hui que sur des nombreuses instructions présidentielles, il demandait des documents écrits. Et pour la majorité de ces documents, il a fait des copies qui sont conservées en lieu sûr, connu de lui seul et des personnes de confiance.
Une manière de montrer que si son parent Karim Wade veut le conduire à l’abattoir, le couteau du boucher ne risque pas de faire sauter seulement la tête que tout le monde imagine. Et souligné à ses proches que c’est le Président Wade qui lui a demandé par écrit, bien entendu, de confier le marché de l’électrification de 800 Samuel Sarr a villages à Pape Aly Guèye
IL EST AUJOURD'HUI PRIS DANS SON DEAL OU SONT LES VILLAGES ELECTRIFIES ET UN AVEU DE CETTE DIMENSION JUSTIFIE A PRIORI LA PRISE EN COMPTE DU RAPPORT CENTIF CE GARS PENSE QUE LE SENEGAL S ARRETE A WADE LA LIBERATION DONC DE MODIBO EST IMPERATIVE CELA A TROP DURE 11 MOIS DE COMPLOT POUR UN HONNETE CADRE

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image