leral.net | S'informer en temps réel

AUDIANCE DES LUTTEURS AU PALAIS : Me Wade raconte son galgal, offre 10 millions de « pass » et promet 2 milliards

Le président de la République est aussi maître dans l’art du « galgal ». Le chef de l’Etat l’a révélé hier, en racontant une partie de lutte qui l’avait opposé à un judoka blanc. Me Wade, qui recevait hier les lutteurs, leur a offert séance tenante 10 millions F Cfa en liquide pour leur transport, avant de leur promettre 2 milliards de francs.


Rédigé par leral.net le Jeudi 31 Mars 2011 à 20:33 | | 2 commentaire(s)|

Me Wade avec Manga 2: Photo d'archive
Me Wade avec Manga 2: Photo d'archive
Abdoulaye Wade, maître en lutte traditionnelle ! C’est le moins que l’on puisse dire si l’on se fie au président de la République, qui recevait hier les lutteurs en activité. Racontant une partie de lutte qui l’avait opposé à un judoka blanc, le chef de l’Etat affirme : « à l’époque où j’étais secrétaire dans le cabinet d’un médecin-lieutenant, à l’avenue Peytavin, j’avais un collègue blanc du même âge. Il était judoka. Un jour, il a demandé qu’on fasse de la lutte. Quand on s’est croisés, j’ai placé un galgal, avant de le retourner et l’envoyer sur les carreaux », narre-t-il. Et Me Wade d’ajouter que le Toubab judoka, sans doute surpris par sa prise, lui a aussitôt demandé de la lui apprendre. « Il a m’a dit : apprends-moi ça (le galgal). Je lui ai répondu : non, jamais ! ».

« J’ai hérité la passion de la lutte de mon père »
Avant de raconter cette anecdote, il a fait comprendre qu’il avait la passion de la lutte dans le sang, parce que l’ayant héritée de son père. « Ma passion pour la lutte est un héritage. Mon père Mor Tolla Wade avait toujours des lutteurs. C’est pourquoi j’aime la lutte. Même si je n’ai pas le temps d’aller au stade, tout le monde sait que je suis de près la lutte », soutient le président Wade.

Me Wade offre 10 millions pour le « pass » et promet 2 milliards

Très prompt à dégainer des millions, Me Wade n’a pas failli hier à sa réputation. Et ce ne sont pas les lutteurs qui étaient au Palais qui diront le contraire. Khadim Gadiaga et cie ont reçu 10 millions pour leurs frais de transport. Une somme dont le partage risque de faire du bruit. Car à la fin de la rencontre, personne ne voulait quitter les lieux sans avoir reçu sa part du gâteau. On pouvait entendre çà et là certains dire : « attendez, ne partez pas, c’est pas un chèque, c’est du liquide ».

En plus des 10 millions de « pass », le locataire du Palais a aussi promis 2 milliards aux lutteurs. Mais à condition qu’ils mettent en place une Mutuelle. Sans doute conscient du fait que sa promesse pourrait lui être rappelée à tout moment, Me Wade a pris les devants en précisant : « Je vais personnellement mettre deux milliards dans la Mutuelle ». Avant de poursuivre : « mais je ne vous ai pas dit de venir demain à 8 h pour me réclamer les 2 milliards. On va vous les donner, c’est certain ». A signaler que les lutteurs ont été priés de formuler par écrit leurs doléances.

Mbaye THIANDOUM l'asquotidien



1.Posté par schwarzeraal le 31/03/2011 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

thiey laye boule diékhale caissebi bayile gnou touti apres 2012 yeureumegnou lekougnou nanatagnou tedeukeubi leundemna.

2.Posté par le solitaire le 31/03/2011 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sénégalais vous êtes morts de nouveau. je vous ai toujours dit que quand wade signale à droite, il faut tourner à droite. wade n'a pas besoin du cng de lutte ni

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image