leral.net | S'informer en temps réel

Amsatou Sow Sidibe propose le plan « LEERAL » et raille Karim Wade « Le plan Takkal symbolise les immolations »

Le plan Takkal proposé par les autorités ne convient décidément pas à tout le monde. En conférence de presse, hier, le leader de Car/Leneen a estimé que le Plan Takkal « symbolisé par les immolations » devrait céder la place au « plan Leeral » qui, selon elle, détient la clef de la solution de la crise qui frappe le secteur énergétique.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Mars 2011 à 22:08 | | 0 commentaire(s)|

Amsatou Sow Sidibe propose le plan « LEERAL » et raille Karim Wade « Le plan Takkal symbolise les immolations »
Après Moustapha Niass et Macky Sall, c’est au tour de Amsatou Sow Sidibé d’émettre des solutions pour résoudre l’interminable crise énergétique, qui secoue le Sénégal. Pour le leader de Car/Leneen, l’heure est de se départir de certaines pratiques, comme « les boulimies foncières, le gaspillage », qui réduisent l’économie du pays à néant. La Senelec est, selon elle, le principal frein de la croissance économique du pays. « J’ai entendu parler du plan Takkal. Nous lui opposons le plan Leeral, car le plan Takkal symbolise l’immolation », déclare-t-elle. Mieux, le chef de file de Car/Leneen propose de se tourner vers les énergies renouvelables.
« Sur le moyen et le long terme, nous proposons la remise à niveau du parc de production d’énergie de la Senelec, en nous appuyant sur l’option des énergies renouvelables. À cet effet, le potentiel hydroélectrique de la sous-région doit être valorisé, dans le cadre d’un partenariat revigoré avec les États voisins (Mauritanie, Mali…) », suggère-t-elle. Et de poursuivre : « L’énergie solaire sera une autre solution alternative, avec l’implantation des centrales solaires ».
Pour le court terme, les solutions proposées sont la généralisation des lampes à basse consommation, la réorganisation profonde de la Senelec et la garantie d’une gouvernance maîtrisée et saine, mais aussi la réduction du train de vie de l’État en matière de consommation d’énergie électrique et de carburant. La professeur n’a pas manqué aussi de se prononcer sur la crise de consommation et la demande sociale, la situation des militaires invalides, la crise casamançaise, mais aussi la crise de l’éducation et la situation des artistes ; non sans émettre un chapelet de promesses pour la Présidentielle à venir.
« Abdoulaye Wade avait dit qu’il voterait pour moi. Qu’il dise aux femmes du Pds de voter pour moi »
Le président de l’Union nationale des consommateurs du Sénégal était aussi de la partie. Jean Pierre Dieng voit en Amsatou Sow Sidibé celle qui va améliorer la situation des consommateurs. « La demande sociale est plombée par des finances publiques non-maîtrisables. Nous comptons sur Amsatou pour améliorer la situation du consommateur », a-t-il indiqué. Parlant de Abdoulaye Wade, Amsatou Sow Sidibé choisie parmi les 50 femmes leaders d’exception a révélé : « lors de la remise des prix, le Président Abdoulaye Wade en présence de Alpha Condé avait dit qu’il voterait pour moi. Alors qu’il dise aux femmes du Pds de voter pour moi ».
Mariama Dianké DIÉDHIOU
lasquotidien.info






Hebergeur d'image