leral.net | S'informer en temps réel

CES TELEVISIONS QUI PERVERTISSENT NOS ENFANTS

Parmi les questions vives qui attisent de nombreux débats autour de l'école aujourd'hui se pose celle de l'éducation non formelle et des autres acteurs éducatifs. La place importante de la télévision au sein des familles doit normalement contribuer à l'éducation des enfants par un processus d'imprégnation, plus ou moins élevée selon les contextes.


Rédigé par leral.net le Lundi 7 Mars 2011 à 19:17 | | 5 commentaire(s)|

CES TELEVISIONS QUI PERVERTISSENT NOS ENFANTS
Cette responsabilité doit nous pousser à nous interroger sur la relation qui lie le jeune spectateur au petit écran et sur les effets des contenus télévisés sur le développement psychologique et cognitif de l'enfant. Cependant, peu de professionnels du milieu éducatif se sont penchés sur cette question. Pourtant, les psychologues et les spécialistes des médias et de la communication ont leur mot à dire dans ce cas de figure.
Depuis un certain nombre d’années nous avons remarqué une avalanche de programmes destructeurs de la mentalité et de la tenue de nos enfants. Les bons programmes d’entant à savoir les émissions enfantines « Contes et contes », « Mame dey banéhou » entre autres qui de notre tendre jeunesse aiguisait notre soif du savoir et de l’apprentissage sont aujourd’hui bafoués d’un seul revers pour se voir remplacer par torrents de clips et émissions musicales qui ajoutent une autre note de perdition à l’éducation de nos enfants.
C’est avec l’air confus et désolé que les parents vautrés dans un fauteuil au coin du salon assistent impuissants à l’exécution des pas de danse comme la « goana », « youza » et j’en passe par leur progéniture soulée par le phénomène. Ou va-t-on ?
Force est de remarquer que dans ces danses tout les gestes sont érotiques. Nos enfants par manque de canalisation éducative prennent les auteurs de ces danses comme des idoles. Il nous arrive même parfois de voir des moins âgés s’adonner dans la frénésie de ces danses endiablées sur les podiums. Cerise sur le gâteau, à la question posée lors du dernier concours d’entrée en sixième à savoir, qui est le créateur de la GOANA… ? Les enfants presque dans l’unanimité ont répondu …Salam DIALLO…nos espoirs se sont envolés.
Par qui faire porter le chapeau ? Aux parents ? Oui les parents sont aussi pointés du doigt car fatigués et stressés par le travail, ils ont un besoin légitime de repos, de tranquillité. Laisser les enfants se divertir devant la télévision garantit ce moment de calme salvateur, ce qui est tout à fait normal. C’est lorsque ce besoin de calme et de récupération devient trop grand, que le problème se pose, certains vont jusqu’à munir la chambre de leurs enfants d’un poste téléviseur, et l’enfant se sentant libre de visualiser toutes les chaines n’hésite pas à explorer les territoires défendus. Pourtant des experts psychologues affirment aujourd’hui que le temps passé devant la télé est susceptible de contrecarrer le temps que l’enfant passe pour sa personnalité et son identité et à son développement psychomoteur. Avant même que la question des programmes et contenus ne se pose, celle du temps passé consacré à la télé est un sujet majeur.
L’Etat a aussi sa part de responsabilité Tout l’avenir repose sur une révolution de l’école. L’Etat et la société ont un besoin urgent de donner la priorité à l’école. Car la situation est préoccupante. Pour répondre aux immenses besoins de compétences, pour relever les défis de justice et de bon sens qui se posent et aussi comme base pour former des citoyens équilibrés dans notre pays, la tâche de tous les acteurs politiques et culturels serait de tout faire en vue de redonner confiance à la jeunesse afin qu’elle ne s’enferme pas dans le petit écran, mais s’ouvre au monde et apprenne à agir de manière active et responsable.
Il n’y a pas d’avenir sans rencontre, sans cercle de discussions fertiles pour la jeunesse, sans échanges.
La société civile existe, les intellectuels sont en attente d’une mobilisation autour de projets porteurs et salutaires, les potentialités ne sont pas toutes dilapidées ou dévitalisées, malgré la lassitude des acteurs de l’éducation. La télévision des réseaux satellitaires étrangers soumise à des considérations marchandes et idéologiques, pose le problème des influences négatives, nos enfants par le biais de plusieurs télévisions de la place qui proposent des clips venant de chez l’oncle Sam, ont fini de transformer nos progéniture en hippies avec des mini-jupes très osées ou des jeans à juste taille laissant entrevoir le poil du pubis « Satan s’est emparé de notre jeunesse » .
En soi, la télé est un outil utile, mais lui laisser le monopole de la formation violente et individualiste, dans un contexte d’absence d’espaces de débats et de possibilités de création, c’est courir le risque d’une société soumise à tous les risques, et ce que nous vivons aujourd’hui.
Des débats politiques à nous rompre les oreilles, de la musique agassante non exportable dans le marché international, de ces danses qui frisent l’indécence , ces messieurs de la télé extirpent notre progéniture de la bonne voix. Assez d’agressions visuelles et sonores !

Mamadou Lamine CAMARA



1.Posté par lilkhadioufy le 08/03/2011 07:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La commune de Thiès rend hommage guirane ndiaye le 19 Mars 2011 au quartier Cité pillot de thiès

2.Posté par mboyo le 08/03/2011 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que dites vous des sites qui diffuseent directement du porno comme SENEWEB et LERAL sans parler des articles bidons et des mensonges en chaine?

3.Posté par FALL le 08/03/2011 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est la triste réalité 2STV ET RTS Pervertissent nos femmes et nos enfants ! Comme le sénégal est un pays qui dérive de plus en plus je demande a dieu d nou venir en aide car nous avons même plus de bon guide religieu pr dir non a nos femme et a nos enfants. Thiéy founiou djiéme.

4.Posté par THUG le 08/03/2011 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sene datay ndeye yanakossi beugue

5.Posté par NDEYA le 08/03/2011 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense que cé bien dit, je dirais simplement que la modernité nous a aveuglé au point méme de négliger l'éducation et de courir tout le temps derriére le profit. y'a plus de temps pour éduquer, ce temps est consacré à la poursuite du bien matériel ou de la pitance quotidiene et la télévision constitue le seul compagnon de l'enfant à la place du parent.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image