leral.net | S'informer en temps réel

Crise énergétiques : de sombres nuages sur Samuel Sarr

Vers la remise en question de la régularité de la convention liant Myna Distribution à la Senelec. Le ministère de l’énergie qui a saisi la Senelec le 08 décembre dernier veut tirer au clair l’affaire. La signature de la convention a été discutée au conseil des ministres du 29 avril 2010 suite à la missive que le ministre de l’énergie a adressée à son collègue de l’économie et des finances.


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Décembre 2010 à 18:05 | | 1 commentaire(s)|

Crise énergétiques : de sombres nuages sur Samuel Sarr
Le bras de fer serait en passe de se dresser entre Karim Wade et Samuel Sarr son prédécesseur au ministère de l’énergie en signe de dommage collatéral. En tout, on apprend de sources bien dignes de foi que la direction de la Senelec aurait reçue de sa tutelle une correspondance lui demandant de surseoir à la convention d’un montant de 09 milliards de F Cfa la liant à Myna Distribution au motif qu’elle serait irrégulière. Karim Wade s’en est ouvert en question au Directeur général de Myna Distribution, Pape Alé Gueye, en présence du Directeur général de la Senelec en lui signifiant que l’affaire pourrait conduire certaines personnes en prison. Mais certines sources croient savoir que c’est le Chef de l’Etat qui aurait instruit l’ancien ministre de l’énergie de porter le taux de l’électrification rurale de 22 pour cent à 50 pour cent à l’horizon 2012.



1.Posté par IBNOU le 14/12/2010 02:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel est le lien entre "instruire l’ancien ministre de l’énergie de porter le taux d’électrification rurale de 22 pour cent à 50 pour cent à l’horizon 2012" et passer des marchés de façon irrégulière???

Au passage, notez d'une part, que le taux réel d'électrification rurale est loin, très loin des 22% annoncés et que, d'autre part, il est impossible d'atteindre le taux de 50% à l'horizon 2012 (financements non disponibles, moyens matériels et humains de nos entreprises limités et surtout,... projet non prioritaire; la priorité étant de produire de l'électricité en quantité suffisante.

Cordialement

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image