leral.net | S'informer en temps réel

DIOURBEL Saisie de médicaments d’une valeur de 33 millions de FCFA

Depuis l'annonce de la fermeture de « keur Serigne Bi » à Dakar, la ville de Touba est devenue la plaque tournante du trafic national de médicaments. La preuve, une importante quantité de remèdes d'une valeur de plus trente millions de nos francs vient d'être saisie par les gendarmes à hauteur de Ndangalma (10 km de Diourbel).


Rédigé par leral.net le Vendredi 8 Juin 2012 à 20:28 | | 1 commentaire(s)|

DIOURBEL Saisie de médicaments d’une valeur de 33 millions de FCFA
Bis repetita. Encore une importante quantité de médicaments saisie dans la région de Diourbel. Les éléments de l'adjudant chef Abdoulaye Gueye commandant de la brigade de la gendarmerie de Diourbel ont mis la main hier mercredi, un peu avant vingt et une heures sur une grande quantité de médicaments frauduleux d'une valeur de plus à 33 millions de nos francs. Sur la base d'une information reçue par la Brigade de gendarmerie de Diourbel lors d'une opération de routine, les hommes en bleu ont découvert dans un véhicule de marque 508 Mercédès immatriculé DL 8552 A , une forte quantité de médicaments dissimulée dans des produits de quincaillerie. Son conducteur Djiby Niang qui n'a opposé aucune résistance lors de son arrestation, est actuellement dans les locaux de la gendarmerie de Diourbel où la voiture est immobilisée en attendant de retrouver le destinataire qui habiterait à Touba, ainsi que le fournisseur qui est certainement à Dakar. Interrogé par les enquêteurs Djiby Niang a reconnu que la marchandise saisie est composée de produits pharmaceutiques dont la commercialisation ne se fait que sur la base d'une ordonnance médicale. Le convoyeur a aussi indiqué que les produits devraient être livrés à un certain Assane Gueye dit Asse, officiant à Touba aux alentours de la gare routière. Bien sûr Asse est introuvable depuis qu'il a été mis au parfum de la prise. Les gendarmes le recherchent activement pendant que son acolyte, le vendeur, se serait caché quelque part, selon les membres de l'amicale des pharmaciens de la région de Diourbel qui pistaient eux aussi la Mercedes. Selon les premières sources, le propriétaire des produits saisis serait ancien de la corporation qui, a été sanctionné par l'ordre national des pharmaciens et la direction de la pharmacie du Sénégal pour des problèmes de vente frauduleuse de médicaments. Ensuite, aurait ouvert son officine dans la région de Fatick avant de migrer vers la capitale, probablement dans la commune d'arrondissement de la Médina à Dakar. Les gérants d'officines de la région de Diourbel qui ne décolèrent pas, estiment que ce pharmacien à qui la corporation a tout donné est en train de déshonorer tout une profession. Pire, il est entrain de compromettre l'avenir des jeunes pharmaciens qui viennent d'embrasser le métier et qui ont accepté de s'établir à l'intérieur du pays contrairement à lui qui s'approvisionne de manière irrégulière en réalisant des bénéfices de 30 à 40 millions de nos francs par voyage.



SOURCE : Direct Info MBAYE BABACAR MBODJI (Correspondant à Mbacké)



1.Posté par deugbi le 10/06/2012 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'ordre doit avoir le courage de citer nommément ce pharmacien véreux qui ne s' intéresse pas à la profession mais à se remplir les poches

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image