leral.net | S'informer en temps réel

Djiby Ndiaye, Secrétaire Général AFTU: « L’ancien ministre Mor Ngom n’avait ni programme ni vision pour le transport »

Le Secrétaire Général de l’Association de Financement des professionnels du Transport Urbain (AFTU) a dressé, sans complaisance, un bilan sombre du secteur du transport, après 9 mois de pouvoir de Macky Sall. Selon lui, la ressource humaine ministérielle n’est pas compétente pour diriger le secteur des transports, puisque l’ancien ministre Mor Ngom n’avait aucune vision, encore moins de programme et que le nouveau, Thierno Alassane Sall, n’étant pas du milieu, risque de faire face à d’énormes écueils.


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Novembre 2012 à 08:38 | | 2 commentaire(s)|

Djiby Ndiaye, Secrétaire Général AFTU: « L’ancien ministre Mor Ngom n’avait ni programme ni vision pour le transport »
Depuis l’élection de Macky Sall, rien n’a bougé dans le secteur des transports, selon le Sg de l’AFTU, qui annonce qu’« il n'y a pas eu d’avancée significative dans le secteur des transports ». Et pour cause, a-t-il précisé, « le ministre Mor Ngom qui était la n’a jamais convoqué les transporteurs pour leur parler de son programme. Il n’avait pas de programme ni une vision pour le transport et j’appelle le ministre actuel à travailler avec les professionnels du transport pour arriver à développer le secteur ». Considérant que Thierno Alassane Sall, le nouveau ministre, n’est pas du secteur, Djiby Ndiaye craint qu’il s’embrouille dans des écueils. « On peut faire le transport en théorie mais, sur la pratique, cela peut amener des problèmes. Cela bloque depuis toujours, puisque nous avons des ministres qui ne connaissent pas le secteur », ajoutera-t-il.
Et son arrivée coïncide avec des regrets, puisque « le prix du carburant qui était au cœur des programmes du Président a augmenté, alors que lui même avait dit que l’état du Sénégal mettait trop de taxes sur le carburant », a-t-il rappelé, invitant le Président à réajuster son programme, comme il en avait pris l’engagement. Parlant de la restructuration du secteur, M. Ndiaye précise que le Sénégal doit dépasser le stade actuel de son transport dont des réformes avaient débuté avec le programme Aftu mais, il y a des blocages. « Si le transport est organisé, les transporteurs pourront vivre de leurs activités, mais actuellement, il y a une concurrence déloyale qui bloque le secteur. Et il faut que l’Etat accompagne le secteur, comme au Mali où l’Etat détaxe les véhicules utilitaires et ceux de transport », soulignera M. Ndiaye, selon qui, le problème des surcharges ira s’estompant avec un programme de 700 bus à mettre en place.
Mamadou DIOUF
REWMI QUOTIDIEN



1.Posté par FocusActu le 13/11/2012 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous! Votre nouveau site d'information est désormais en ligne: focusactu.com. Bienvenue à tous!

2.Posté par Toobalist le 13/11/2012 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous!
Achetez et vendez du tout sur www.toobalist.com le premier site sénégalais et africain d'annonces gratuites et exposez vos produits à des millions de clients potentiels à travers le monde.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image