leral.net | S'informer en temps réel

Ebola : l’expert sénégalais infecté est hospitalisé en Allemagne

Un expert sénégalais de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), contaminé par le virus Ebola, a été admis mercredi dans un hôpital de Hambourg (nord) où il doit être le premier patient traité en Allemagne, selon les autorités allemandes et l'OMS.


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Août 2014 à 09:27 | | 0 commentaire(s)|

Ebola : l’expert sénégalais infecté est hospitalisé en Allemagne
"L'avion a atterri à 10H00 locales" (8H00 GMT), a dit à l'AFP le service de presse de l'aéroport de Hambourg.

Cet expert de l'OMS, spécialiste en épidémiologie, a été contaminé en Sierra Leone par ce virus qui provoque des fièvres hémorragiques, selon l'OMS.

Le patient a quitté l'avion "sans assistance" pour être pris en charge par une ambulance escortée par la police et les pompiers, puis conduit à l'hôpital universitaire de Hambourg-Eppendorf (UKE).

"La situation était très sûre", a affirmé à la presse Rico Schmidt, porte-parole des autorités sanitaires de Hambourg.

L'un des responsables de l'établissement, Christian Gerloff, a précisé aux journalistes qu'aucune information relative à "l'âge, la nationalité ou l'état de santé" du patient ne serait communiquée, à sa demande.

Néanmoins, selon Stefan Schmiedel, spécialiste des maladies tropicales à l'UKE, les médecins espèrent soigner leur patient, gardé dans une chambre à l'isolement, en faisant baisser sa fièvre et en luttant contre la douleur et la déshydratation.

"Nous pensons que la mortalité liée au virus Ebola peut être significativement réduite par ces mesures simples", a estimé le docteur Schmiedel, refusant cependant de "spéculer pour l'instant" sur d'éventuelles thérapies expérimentales.

L'hôpital UKE est spécialisé dans le traitement de maladies très contagieuses. Fin juillet, l'OMS avait déjà adressé une demande de soins à cet établissement pour l'un de ses collaborateurs.

Mais le médecin contaminé était décédé avant de pouvoir être transporté en Allemagne. Le virus Ebola, qui s'est propagé au Liberia, en Guinée, en Sierra Leone et dans une moindre mesure au Nigeria, a causé la mort de plus de 1.400 personnes depuis le début de l'année.

Aucun vaccin ni traitement n'existe à l'heure actuelle pour détruire ce virus qui est contracté par contact direct avec des fluides corporels. Un Britannique vivant en Sierra Leone, contaminé par le virus Ebola, a été hospitalisé dimanche à Londres.

AFP






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image