leral.net | S'informer en temps réel

El Hadji Habib Sakho : « Que l’Etat accorde plus d’attention aux préoccupations du peuple »

Leral.net - Le khalife général de la famille d’Elhadji Elimane Sakho, a invité, samedi à Ngaparou, l’ensemble des chefs religieux et khalifes généraux du Sénégal « à ne pas rester insensibles » aux manifestations programmées le 19 mars prochain, estimant qu’elles risquent de mettre le pays dans une situation que « personne ne souhaite ». Des protestations que El Hadji Habib Sakho prend au sérieux.


Rédigé par leral.net le Dimanche 13 Mars 2011 à 11:46 | | 0 commentaire(s)|

El Hadji Habib Sakho : « Que l’Etat accorde plus d’attention aux préoccupations du peuple »
El hadji Habib Sakho, fils de feu Elhadji Ibou Sakho, qui pense que « cette journée du 19 mars 2011 risque d’être cruciale ». C’est pourquoi, selon lui, « tout le monde doit s’investir pour éviter au Sénégal le pire ».
« Cette journée du 19 mars est certes historique, mais il faut rester serein et se dire que le Sénégal nous appartient à nous tous », a dit El hadji Habib Sakho, par ailleurs président de l’Association nationale des familles religieuses du Sénégal.
« Par conséquent, nous devons tous le prémunir des situations chaotiques", a encore déclaré le guide religieux.
Les partis membres de la coalition « Alliance Sopi pour toujours » invitent leurs militants à un rassemblement le 19 mars, à l’occasion du 11ème anniversaire de l’alternance.
D’autres organisations et personnalités de la société civile et de l’opposition appellent à manifester leur mécontentement à cette même date. C’est le cas de Y’en a marre, Sidy Lamine Niasse
En outre, il a lancé un appel vibrant à tous les fidèles, en particulier la jeunesse musulmane à ne pas adopter la stratégie de l’immolation par le feu.
« L’immolation par le feu est une pratique condamnée par l’islam, surtout quand il s’agit de s’immoler pour des raisons pécuniaires », a dit Elhadji Habib Sakho.
Le marabout a appelé ses autres collègues chefs religieux à prier pour le peuple et pour la stabilité du pays. El Habib Sakho est l’un des rares chefs religieux à se prononcer sur la crise économique, sociale et politique du pays. Espérons que cette sortie va servir de déclic et pousser les responsables moraux des différentes confréries à se prononcer sur les souffrances du peuple sénégalais.
Cette déclaration a été faite à l’occasion de la célébration de la 61-ème édition de la Ziarra dédiée à Elhadji Elimane Sakho, un des compagnons de Seydi Elhadji Malick Sy.

Thiedo (avec Aps)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image