leral.net | S'informer en temps réel

Et si Kandé était victime de vampires sanguinaires ?

De nos jours, plus personne ne croit aux vampires, bien que des humains, un peu vampires, vivent en notre compagnie. L'épidémie de vampires du XVII siècle est main- tenant révolue. Toutefois, en 1970, à Londres, il y a eu une fameuse affaire de vampires qui a fait du bruit. Des gens affirment avoir été attaqués près du cimetière Highgate par un vampire. Le public a très vite réagi et des gens ont pourchassé ce vampire, et il y a eu des affaires de justice...


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Mai 2012 à 19:10 | | 0 commentaire(s)|

Et si Kandé était victime de vampires sanguinaires ?
Les gens étaient séduits par son pouvoir de force et d'immortalité. A cette époque, il y avait encore beau- coup de superstitions et on doute toujours sur son existence... Cela dit, les langues se délient grave à Médina Fass, depuis l’éclatement de cette affaire en passe d’occu- per encore les choux gras de la presse. Si certains ne prennent pas pour argent comptant la thèse de vampires, d’autres y croient mordicus. En effet, ils font florès à croire que Kandé a été victime de vampires sanguinaires. Pour votre gouverne, cette dernière catégorie a un besoin très fort, celui de consommer du sang. Il y a deux catégories : ceux qui en ont besoin pour survivre et ceux qui ne peuvent se passer de son goût. Le vampire sanguinaire volontaire aime le goût du sang des humains. Pour cela, il mord par plaisir sa victime ; ce qui le fait « jouir » - il n’est pas exagéré de le dire. Mais il ne leur prend pas tout leur sang. C’est comme une drogue. Primo, il y a le «syndrome de Renfield». C'est ce qui pousse le vampire à boire du sang.

Cela peut arriver dès l'enfance. Alors que celui-ci ne sait pas trop ce que c'est, en se cou- pant par exemple, il va éprouver du plaisir à sucer son sang. On pourrait parler d'auto-vampirisme. Mais certains préfèrent les animaux au tout début : c'est ce qui s'appelle zoophagie. On ne sait pas vraiment pourquoi, mais ceux-ci préfèrent les chiens et les chats. Certainement parce qu’ils les aiment... Néanmoins, certains vont aller trop loin : ils vont aller voler dans les hôpitaux du sang ou s'introduire dans des lieux de don de sang. A ce ni- veau, certains vont dérailler et commettre des meurtres. Certaines de ces affaires sont répertoriées. Secundo, il y a le vampire régulier. C'est celui que tout le monde connaît grâce aux films. Il passe maintenant pour un monstre. Il a besoin de sang pour survivre. On ne sait pas pourquoi, ni si cela se passe dans sa tête, ni si c'est lié à son organisme.


SOUIRCE:Lesenegalais.net






Hebergeur d'image