leral.net | S'informer en temps réel

Fin de la redoutable bande d’agresseurs de Pikine: « Baleine », Petit Bouba et la prostituée déférés au parquet

C’est avec un grand ouf de soulagement que les habitants de Pikine rue 10 et environs, ont accueilli la nouvelle de l’interpellation de la redoutable bande du Caïd Modou Diouf alias « baleine ». L’association de malfaiteurs, spécialisés dans les vols en réunion commis avec violence à l’aide d’arme blanche, hantait le sommeil des populations de la banlieue dakaroise. Les policiers du commissariat urbain de Pikine en avaient également pris pour leur grade.


Rédigé par leral.net le Lundi 5 Décembre 2011 à 13:59 | | 0 commentaire(s)|

Fin de la redoutable bande d’agresseurs de Pikine: « Baleine », Petit Bouba et la prostituée déférés au parquet
Futée et rompue à ce type de forfait, la bande en question est composée de trois éléments : le cerveau Mamadou Diouf alias « baleine », 19 ans, domicilié à Pikine tally-boubess, Son lieutenant, Ibrahima Touré alias « petit Bouba », 21 ans, domicilié à Pikine rue 10 et leur amazone, Ndéye Khady Dieng, 21 ans prostituées domiciliée à la même adresse. Ce trio présenté comme la terreur des noctambules, avait fait de l’entrée de Pikine son quartier général, d’où il concevait et peaufinait ses actions maléfiques.
Les éléments du commissaire Ndiarra Sène, mis en action en vue de traquer « Baleine » et Cie, sont parvenus à les mettre hors d’état de nuire le 26 novembre dernier au environ de 6heures du matin au quartier gazelle de Pikine rue 10. Au moment de leur arrestation, le chef de la bande a été trouvé porteur d’une arme blanche prohibée de type couteau à cran. Soumis au feu roulant des questions des enquêteurs, « Baleine » Cie ont unanimement assumé leur triste, avant de reconnaitre avoir signé plusieurs autres agressions préalablement consignées dans le registre des limiers. Placé en garde à vue, ils ont été présentés au procureur de la république au terme des délais légaux de leur détention.






Hebergeur d'image