leral.net | S'informer en temps réel

Fin des bases françaises : Wade promet les logements aux universitaires et aux officiers sénégalais

Le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, a visité vendredi après-midi, les bâtiments des anciennes emprises de l’Armée française au Sénégal et a décidé de les affecter aux enseignants du supérieur et aux officiers de l’Armée nationale.


Rédigé par leral.net le Samedi 8 Octobre 2011 à 19:41 | | 5 commentaire(s)|

Fin des bases françaises : Wade promet les logements aux universitaires et aux officiers sénégalais
Cependant, d’autres bâtiments seront loués aux Eléments français au Sénégal (EFS) selon un tarif du loyer majoré, a indiqué Me Wade sur la télévision nationale (RTS1).

Les emprises concernées se trouvent à Bel-Air, Mermoz et à la cité Claudel. Le président a émis le voeu de loger notamment les assistants à l’université et les officiers qui logent à l’Immeuble Air France à Dakar.

Une page de l’histoire de la coopération militaire entre de le Sénégal s’est tournée le 31 juillet 2011 avec le départ de 900 des 1.200 militaires des Forces françaises du Cap-Vert (FFCV) qui ont laissé la place à 300 hommes représentants les Eléments français au Sénégal (EFS).

Cette nouvelle donne s’inscrit dans le cadre de la reprise des bases militaires françaises décidée en avril 2010 par le Sénégal.

Ces bases terrestre, aérienne et navale étaient installées au Sénégal après l’indépendance en 1960 et suite aux accords militaires signé en 1974. Dakar était la troisième base permanente française en Afrique, avec Libreville et Djibouti.

Les 300 Eléments Français au Sénégal vont constituer ‘’une plateforme de coopération militaire opérationnelle bilatérale et régionale’’ pour les armées de 15 pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).



1.Posté par Badara le 09/10/2011 06:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est pour beneficier de l'electorat des universitaires et des militaires.

2.Posté par Etranger le 09/10/2011 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est pas plutôt la France qui a voulu alléger son dispositif?

3.Posté par modou.modou le 09/10/2011 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on n'a plus besoin de ces neocolonialistes ils n'ont retourner chez eux.

4.Posté par noosphere le 10/10/2011 05:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
MONTRONS A PRESENT QUE NOUS SOMMES DIGNE DE NOTRE EMANCIPATION PAR CES ELECTIONS QUI DEVRA SE PASSER SANS HEURTS

5.Posté par WISDOM le 10/10/2011 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On en a marre des logements. On devrait reflechir sur une manière de faire respirer dakar avec ces terrain. D'autres infrastructures pourraient être installées sur le site. Si on habite partout à Dakar la ville sera étouffée. Ou sont les aménagistes de Wade? Wassalam

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image