leral.net | S'informer en temps réel

INDICE NATIONAL DES PRIX A LA CONSOMMATION : Le logement, l’électricité et le gaz constituent le casse-tête des ménages

L’année 2010 s’est terminée sur une note plutôt morose. L’Indice national des prix à la consommation a enregistré une hausse de 0,1%. Celle-ci s’explique par l’augmentation des prix des services, du logement, de l’électricité et du gaz. Dans un autre domaine, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) fait état d’un net regain des importations et des exportations. Celles-ci ont crû respectivement de 38% et de 5%.


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Février 2011 à 11:27 | | 2 commentaire(s)|

INDICE NATIONAL DES PRIX A LA CONSOMMATION : Le logement, l’électricité et le gaz constituent le casse-tête des ménages
La fin de l’année 2010 a été pour le moins morose chez les ménages. Et certains n’avaient pas du tout le sourire à la figure. L’Indice national des prix à la consommation du mois de Décembre 2010 a enregistré une hausse de 0,1%, par rapport au mois de novembre. Cette évolution s’explique principalement, d’après l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), par l’augmentation des prix des services, du logement, de l’eau, de l’électricité, du gaz et d’autres combustibles, des biens et services divers, des loisirs et culture, des services de communications et des transports. En variation annuelle, les prix à la consommation ont progressé de 3,9%.

Le taux d’inflation annuel au niveau national s’est établi à +1,2% en 2010. La forte tension sur les prix du gaz (+12,1%), à la suite de la révision périodique des tarifs des hydrocarbures, est à l’origine du renchérissement en Décembre 2010 des services du logement, d’eau, d’électricité, de gaz et d’autres combustibles (+0,8%). En variation annuelle, les prix de la fonction ont crû de 1,8%.
Hausse des exportations et des importations

Dans un autre domaine, l’Ansd fait état d’une nette progression des exportations et des importations. Celles-ci ont enregistré, au cours du mois de Décembre 2010, des hausses respectives de 5,13% et 38,83%, en variation mensuelle. Les exportations sont évaluées à 97,2 milliards F Cfa en Décembre 2010 contre 92,5 milliards de francs en Novembre 2010, soit une hausse de 5,13%. Cette progression est imputable à l’expédition de poissons frais (+15,20%) et de produits pétroliers finis (+11,21%), ainsi qu’à la reprise des ventes de légumes frais. En glissement annuel, les exportations ont accusé une chute de 8,86%. Leur cumul à fin Décembre 2010 a atteint 1020,2 milliards F Cfa contre 890,5 milliards de francs pour la période correspondante de 2009, soit une progression de 14,55%.

Les importations, quant à elles, sont ressorties à 211,6 milliards F Cfa en Décembre 2010 après 152,4 milliards F Cfa le mois précédent, soit un relèvement de 38,83%. Cette évolution est imputable à la reprise des entrées d’huiles brutes de pétrole et à la hausse des achats de blé (+125,43%), de riz (+63,78%), ainsi qu’aux autres machines et appareils (+35,64%). Par rapport au mois de Décembre 2009, les importations ont progressé de 14,52%. En cumul sur les 12 mois, elles se sont établies à 2198,6 milliards F Cfa en 2010 contre 2138,9 milliards francs en 2009, soit une hausse de 2,79%.

En Décembre 2010, souligne l’Ansd, les principaux produits exportés ont été les produits pétroliers (27,3 milliards F Cfa), l’acide phosphorique (10,8 milliards F Cfa), le ciment (8,3 milliards francs), l’or brut (7,6 milliards ) et le poisson frais (5,6 milliards francs). Les principaux produits importés ont été les huiles brutes de pétrole (43,8 milliards F Cfa), le pétrole raffiné (22,6 milliards F Cfa), les autres machines et appareils (17,9 milliards F Cfa), le riz (15,6 milliards F Cfa), les métaux communs (9,8 milliards F Cfa), les automobiles et cars (8,2 milliards francs), ainsi que le blé (7,7 milliards F Cfa).

En Décembre 2010, les principaux pays clients du Sénégal ont été le Mali (26,05%), l’Inde (11,85%), la Suisse (9,15%), la République de Guinée (4,56%) et le Cameroun (4,31%). Les principaux pays fournisseurs du Sénégal ont été le Nigéria (20,77%), la France (19,40%), la Chine (8,61%), les Pays Bas (4,50%) et la Thaïlande (4,32%). Le déficit commercial s’est creusé en Décembre 2010, atteignant 114,4 milliards F Cfa, après 60 milliards de francs, le mois précédent, à la suite de la dégradation du solde commercial vis-à-vis du Nigéria (-43,6 milliards F Cfa), de la France (-38,1 milliards F Cfa) et de la Chine (-17,6 milliards de francs).

En glissement annuel, le déficit s’est détérioré, après avoir atteint 78,1 milliards F Cfa en Décembre 2009. En cumul sur les 12 mois, le solde commercial s’est amélioré pour s’établir à -178,5 milliards F Cfa en 2010 contre -1248,3 milliards francs en 2009.

Papa Ismaila KEITA l'asquotidien



1.Posté par Bozz le 21/02/2011 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Prix des produits alimentaires : La cote d'alerte atteinte, selon la Banque mondiale.

2.Posté par Mouvement des Bruleurs de Pneus du Sénégal(MBP) le 21/02/2011 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis 2 ans notre cher pays,que nous aimons tant,traverse une période douloureuse ponctuée par les coupures intempestives d'électricité.Un micro-pouvoir d'achat de ménages,une forte inflation du prix des denrées de première nécessité jamais vue au Sénégal,une violation-tripatouillage de la constitution par WADE&FAMILY nous disons que nous en avons marre.Et l'exemple des récentes manifestations à GRAND-YOFF et THIES et la cadette du signe de révolte de notre désespoir.Ainsi,après avoir tenus des réunions un peu partout à travers le pays avec nos principaux membre,nous déclarons que:LUNDI,MARDI&MERCREDI(21,22 et 23 février)seront placés à haut risque.Nous avons ciblé les villes et communes d'arrondissement ci-dessous:
GUEDIAWAYE
PIKINE
RUFISQUE
BARGNY
PARCELLES ASSAINIES
YOFF OUAKAM NGOR
GRAND-YOFF PATTE D'OIE
MARISTES
SICAP LIBERTE SACRE-COEUR etc...........................
Et quel qu'en soient les conséquences,nous sommes déterminés à subir vos assauts.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image