leral.net | S'informer en temps réel

Il assassine par erreur à Bamako : Mouhamed Dia broie la tête de Khadim Sène

Djikoroni Para, un quartier de l'ouest du district de Bamako, situé en commune IV, à environ 6 km du centre de la capitale malienne, est secoué par une sordide histoire de meurtre. L’auteur, de nationalité sénégalaise, a tué son compatriote qu’il a confondu à un autre avec qui il avait des démêlées à caractère pécuniaire. L’on apprend d’ailleurs qu’autant le meurtrier, la victime que les autres sont des éléments d’une bande qui mène des activités pas très clean à Bamako.


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Juillet 2012 à 19:28 | | 0 commentaire(s)|

Il assassine par erreur à Bamako : Mouhamed Dia broie la tête de Khadim Sène
Le quartier DjiKoroni Para, situé entre la rivière Woyowayanko et le fleuve Niger, s’étend du canal du Motel à Lafiabougou. Mais depuis la semaine dernière, cette bourgade, peuplée de 100.000 habitants environ, qui accueille l’essentiel de la communauté sénégalaise installée au Mali, a été le théâtre d’une meurtrière scène de violence dont l’auteur a avoué s’être trompé de cible. Mouhamed Aïnina Dia, à la recherche d’un compatriote qui lui aurait soustrait des sous, est monté au second pallier de l’étage où ce dernier a élu domicile pour lui régler ses comptes. Malheureusement, il tomba sur Khadim Sène, en train de dormir dans le lit de son antagoniste qui l’aurait roulé dans la farine dans une opération à caractère pécuniaire. A DjiKoroni où le chef de quartier, Moussa Dioum, a été informé de ce meurtre, une source, basée dans le camp militaire, indique que le mis en cause, sa victime, celui qu’il cherchait, comme ceux qui vivaient avec eux, sont des éléments d’une bande aux activités douteuses. Elle donne la preuve par les incessantes bagarres souvent empreintes de violence dans la maison qu’ils partagent. Ce sont leurs compatriotes Amdy Fall et Assane Anta Sèye qui ont avisé le commissaire Bazouma Drabo, du 14e arrondissement, pour que le constat de la mort de Sène soit fait avant l’autopsie du médecin légiste, du centre de santé de référence de Djénékabougou, Aly Goita, qui s’est rendu sur les lieux en même temps que les policiers. Sur le mobile de ce crime crapuleux, l’auteur, apprend-on encore, a déclaré vouloir régler ses comptes à un élément de leur bande avant de tomber sur le malchanceux Khadim Sène. En effet, sans vérifier, Dia s’est mis à le frapper. Et c’est après s’être assuré qu’il était bien mort que le meurtrier a quitté les lieux. Il sera pris après quelques heures de recherche. Le crâne de sa victime était complètement fracturé. Khadim Sène qui habite le quartier de Guédiawaye, dans la banlieue de Dakar, était âgé de 32 ans. Son corps devrait incessamment arriver dans la capitale sénégalaise pour être remis par les autorités consulaires à sa famille qui se chargera de son inhumation.



NDIOGOU CISSE
Le Pays au Quotidien







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image