leral.net | S'informer en temps réel

Kolda : Vol en réunion Des brigands s’emparent des 4 panneaux solaires de la case de santé de Babadinka

Les personnes diffèrent comme ils ne ressemblent pas. Ainsi chacun
avec ses préoccupations même au moment ou un événement particulier à
l’exemple du Maoulid (célébration de la naissance du prophète
Mouhamadou PsL)


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Février 2011 à 13:27 | | 1 commentaire(s)|

Kolda : Vol en réunion  Des brigands s’emparent des 4 panneaux solaires de la case de santé de Babadinka
devait occuper tout bon musulman ou du moins tout
croyant. Cela, les populations de Babadinka village situé dans la
communauté rurale de Coumbacara à quelques encablures de la Guinée
Bissau, l’ont bien comprit. En effet, des malfaiteurs ont profité de
cette nuit du Maoulid pour démonter les quatre panneaux solaires que
disposait la case de santé. Un acte odieux vraiment indigne comme
d’ailleurs, l’est tout vol orchestré. Cette structure sanitaire perd
ainsi ces panneaux qui lui ont été équipés par le programme
d’investissement sectoriel pour le développement local (Psidel), avec
la participation de la collectivité locale en guise de contrepartie.
C’était pour palier à l’absence d’électricité dans cette partie du
Fouladou et permettre à la case de santé désormais élevée en poste de
santé grâce au concours de l’ONG la vision mondiale, de mieux
fonctionner. Un rêve de toute une communauté réaliser certes, mais
handicapé par ce vol dont les conséquences sur le plan sanitaire
risques d’être douloureuses. « Ces panneaux étaient d’une importance
sans commune mesure pour le déroulement normal des activités du poste
de santé », dira Samba Diamanka vice président du conseil rural.
Ceci, du fait que ce dispositif facilitait toute intervention
nécessitant l’utilisation d’appareils électriques. Vu du nombre très
important de patients fréquentant la structure (certains venant même
de la Guinée voisine), « c’est une grande perte » regrette t il. Et
ce dernier d’ajouter que c’est au moment ou tous les villageois
étaient à la mosquée pour la célébration de la naissance du prophète
Mouhamadou, que les bandits se sont emparés des panneaux solaires dont
le coût peut être estimé à plus de trois millions de francs Cfa. Cet
acte ignoble relance la question de l’insécurité au Fouladou ou chaque
année se sont des dizaines de panneaux solaires qui disparaissent
pareillement.
Bocar Kandé leral.net]b



1.Posté par le 17/02/2011 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils n'épargnent aucune structure.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image