leral.net | S'informer en temps réel

L’immense œuvre de Serigne Mbacké Madina revisitée par les Mourides , ce samedi 24 Septembte à Touba

Le samedi 24 septembre sera célébré à Touba le magal du 2è Khalife de Darou Khoudoss Serigne Mbacke Madina . Ce petit-fils de Serigne Touba naquit en 1913 à Diourbel . il est le 2è fils du 1er khalif de Cheikh Ahmadou Bamba le bienheureux Cheikh Mouhamadou Moustapha Mbacké et de Sokhna Aminata Lô, la fille d’un des plus célèbres talibés de Serigne Touba Serigne Ndame Abdourahmane Lô.


Rédigé par leral.net le Samedi 24 Septembre 2011 à 12:52 | | 3 commentaire(s)|

Comme tout bon « doomou sokhna » Serigne Mbacké Madina commença dés son plus jeune âge l’étude du Saint Coran sous la houlette de Serigne Modou Makhtar Alé au village de Tindody, l’un des fiefs de son illustre père. Il devait poursuivre sa formation auprés du célèbre Serigne Makhtar Dieng de Gouyar et d’un érudit mauritanien du nom de Moukhtar Hassan avant de la parachever chez Serigne Mouhamadou Dème et Serigne Habibou Mbacké. Dés la fin de son cursus, son père l’envoya à Kael alors que son frère aîné le docte et légendaire serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma était établi à Naydé.

Dans ce village de Kael, Serigne Mbacké Madina put suppléer son vénérable père dans la formation spirituelle des talibés ainsi que dans l’exploitation de grandes superficies agricoles dont les revenus permirent de financer en partie la construction de la grande mosquée de Touba .

A la disparition de Cheikh Mouhamadou Moustapha en 1945, Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma devint le 1er Khalife de Darou Khoudoss . Par déférence et par respect pour lui Serigne Mbacké Madina accepta volontairement de se consacrer exclusivement à son service comme le veut du reste l’orthodoxie mouride.

C’est le 11 mars 1978 que lui revint le khalifat de Darou Khoudoss après le retour vers Son Seigneur de l’inoubliable Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma. Il entreprit d’abord la construction de la mosquée de Darou Khoudoss , l’un des plus importants sanctuaires du mouridisme puisque c’est dans ce lieu précisément que Serigne Touba avait conclu un pacte avec Le Prophète Mohamed ( SAW).

L’inauguration de cette mosquée se fit en 1980 en présence de tout ce que le Sénégal comptait à l’époque comme personnalité de premier plan. Cheikh Abdoul Ahad Mbacké, alors Khalife général des mourides y tint un discours mémorable dans lequel il révéla à l’assistance médusée que Serigne Mbacké Madina faisait assurément partie des saints de l’islam. Après la mosquée, Serigne Mbacké réfectionnera intégralement « BAYTI », la maison sise à Darou Khoudoss où résidait Cheikh Ahmadou Bamba et Cheikh Mouhamadou Moustapha et où sont conservées toutes les reliques du mouridisme.

Il s’attaquera ensuite à la paupérisation qui sévissait à Touba en créant un grand marché fonctionnel au quartier »Madiyana » qu’il baptisera du doux nom de « Mame Diarra » en hommage à la Sainte mère du fondateur du mouridisme. Serigne Mbacké a fondé plusieurs villages ; on citera Madina , Bombaly … où il regroupait des centaines de disciples qui s’adonnaient aux travaux champêtres et à l’étude de la Sainte Vulgate.Toute la Umma reconnaissait en lui un Serviteur infatigable de la cause islamique, un homme d’une grande érudition qui passait le plus clair de son temps à la lecture du Saint Coran. Il était d’une incomparable piété, d’une modestie qui frisait l’humilité et d’une grande sensibilité à tous les maux qui affectaient ses contemporains. ’est le 13 juillet 1985 qu’il quitta ce bas-monde qu’il marquera d’une empreinte indélébile.

Puisse Dieu agréer tous ses actes et le hisser au rang élevé de Ses plus fidèles serviteurs ! Son magal sera célébré cette année le samedi 24 septembre 2011 à Touba.

Source Lepeuple-sn.com



1.Posté par kanediallo le 24/09/2011 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tres bon article , franchement le senegal a eu des hommes de dieu et quand je pênse que nos politiciens font le tout pour nous diviser en jouant sur nos sentiment religieux croyants de tout bord unissons nous car les politiciens ne sont pas eternels mais les bons actes des hommes de dieu le sont , je m'excuse au cas ou je dérangerai quelqu'un wa salam

2.Posté par mory fall le 25/09/2011 02:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hey journal le peuple ou leral SOKHNA AMINATA LO né pa la fille de SERIGNE ABOURAKHMANE LO mé celle de TAFSIR MAKHTAR BINTA LO NOMRE fils de FATOU KHARY DIOP MAME fille de MOUHAMED FAKHOUDIA DIOP lui meme fils du fondateur de koki AHMADOU NDOUMBE DIOP

3.Posté par cheikh mou baye fall madior le 09/04/2014 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bismi Lahi.Que DIEU(SWT) soit satisfait de lui et de nous grâce a lui.Un serign au sens plein du terme. un soufi d'une dimension exceptionnelle ,qui sa vie durant, a oeuvré pour la umma islamique.il ne s'est jamais enfermé,n'a jamais dit non a une demande sociale, il a toujours accepté d'être trompé pour la face de DIEU. dawoul teujou, dawoul gantou té di dam ay nakham di thii tabbi

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image