leral.net | S'informer en temps réel

Le Colonel Momar Guèye dissèque le destin tragique de Raabi

LITTERATURE - DEDICACE DE SON NOUVEAU ROMAN

Le Colonel Momar Guèye a procédé mardi dernier à la cérémonie de dédicace de son dernier ouvrage. La manifestation a eu pour cadre la Maison de la Culture Douta Seck.

Prenant la parole après les interventions du représentant des Nouvelles Editions Ivoiriennes (Ceda), M. Roger Osé et du professeur Alioune Bada Diané, l’auteur a livré un vrai plaidoyer pour la diffusion du livre. A son avis, «le livre est un cadeau utile et précieux. Je voudrais inviter les autorités à lancer un programme dénommé "Un cadeau, un livre", car le livre est très utile à la société. Celui qui ne lit pas ne pense pas», a affirmé le Colonel Momar Guèye.


Rédigé par leral.net le Mercredi 28 Décembre 2011 à 05:37 | | 3 commentaire(s)|

Le Colonel Momar Guèye dissèque le destin tragique de Raabi
Titré «La Malédiction de Raabi», ce roman poignant constitue une véritable étude psychologique. En effet le romancier raconte avec force détails le destin tragique d’une belle jeune fille dénommée Raabi Fall. Suite à la transgression d’une prédiction, cette ravissante femme connaîtra une existence tumultueuse et douloureuse avant de finir ses jours dans les entrailles de l’océan.

La fille de Nogaye et de Serigne Yamar a vécu l’enfer sur terre, comme l’a affirmé le professeur Diané. Au cours de cette cérémonie, la doyenne Aminata Sow Fall qui a préfacé le livre est revenu sur les indéniables qualités littéraires de l’auteur. C’est d’ailleurs cela qui les a rapprochés. Ce livre de 196 pages marque l’entrée du Colonel Guèye dans le cercle des grands romanciers. Il a déjà publié des œuvres comme «L’Arbre et la vie», «L’Eau, un trésor à protéger», «Itinéraire d'un Saint-Louisien» et «Mon Combat contre l'arbitraire».

lesenegalais.net



1.Posté par diop alioune le 28/12/2011 07:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dommage que la cérémonie ait été gachée par les décévantes laudation de Dié Astou
Là elle a été décevante en pérorant sur la 3ème femme sans se soucier de la ''kersa'' qu'elle faisait aux deux autres et de la gêne des gens venus apprécier ce bon roman !
Pourtant, de par le passé, elle a tant bénéficié de la 1ère qui est restée hébétée !

2.Posté par bintou le 25/06/2013 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour
j aimerai avoir le livre je suis à paris comment faire?
ps: il n est pas présent à la fnac

3.Posté par bodian le 03/09/2015 07:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ja'imerais juste me procuper ce roman je l'ai cherché partout sans succes. merci de m'aider. joignable sur ce numero 77 419 06 23

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image