leral.net | S'informer en temps réel

Le film de l’horreur : Le ballon sauva l’enfant


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Juillet 2012 à 17:03 | | 1 commentaire(s)|

Le film de l’horreur : Le ballon sauva l’enfant
Il est 10 heures, mardi. Ndèye Sow, une fille-mère du quartier Mayoro Faye est inquiète de la disparition de son bébé qui se pavanait à l’entrée de son domicile, sis près de l’école Sokhna Aminata Fall. Les tentatives pour le retrouver dans le proche voisinage sont restées vaines, malgré les recherches entreprises par la dame, aidée par ses proches, pour retrouver son fils. Amath, qui vient d’être sevrée, n’a que 14 mois et ne doit pas aller aussi loin de chez lui. Mais jusqu’à 17 heures, aucune nouvelle ne lui parviendra sur l’endroit où se trouve son enfant. Ce n’est que plus tard, alors qu’elle avait perdu tout espoir, que des voisins sont venus l’informer que le bébé a été repéré dans une maison inhabitée du quartier. De plus, il était jeté dans une fosse. Gisant dans du sang, son oreille était coupée et sa tête fracassée. Il était couché sur le dos avec, à ses côtés, des comprimés et une tasse. Il a fallu que le ballon des jeunes du quartier, qui jouaient à côté, entre dans la maison en question, pour que l’enfant soit enfin retrouvé. Nul doute que son bourreau était à l’œuvre pour lui couper les membres et attendre la nuit pour disparaître. Mais heureusement pour le bébé, il a été retrouvé encore en vie. Il respirait difficilement, avec des blessures d’une gravité telle qu’on en succombe le plus souvent. Pour ce cas, «c’est le miracle qui s’est produit», se réjouissent proches et voisins. Les enfants ont cru, à la première vue de ce môme couché sur le dos dans une fosse, qu’il s’agissait d’un Djinné (génie). Ils ne s’en rendront compte qu’à l’arrivée de sa maman, des policiers et des gendarmes qui ont procédé au constat d’usage. Du côté de la police, les éléments de la brigade de recherche du poste de police de Malika, épaulés par le teigneux commissaire Alioune Thiam, tentent désormais de trouver le ou les auteurs de ce crime. En plus de contrôler les comportements suspects, ils ont mis en place des contrôles routiers et des contrôles d'identité, ainsi que des interventions pour répondre à toute alerte qui seront données par la population.



Source:Le Pays



1.Posté par khalifa le 19/07/2012 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un sacrifice humain qui devait se faire. Ces pratiques ont fleuri depuis l'Alternance avec ALI BABA WEDI ET SES 40 VOLEURS. LE VBIEUX SATAN EST PARVENU A IMPLANTER LES KHEUREUM DANS CE PAYS A MAJORITE MUSULMANE. ALABONY WEDI ET SES ESCROCS.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image