leral.net | S'informer en temps réel

Le maire de Kounkané inhumé dans sa ville natale

Ousmane Lirvane Simakha, maire de la commune rurale de Kounkané (32 km de la commune de Vélingara, sud), décédé le 24 octobre dernier dans un accident de la circulation près de Koumpentoum, dans la région de Tambacounda, a été inhumé dimanche après-midi dans sa ville natale, a constaté le correspondant de l’APS à Vélingara.


Rédigé par leral.net le Dimanche 28 Octobre 2012 à 18:52 | | 2 commentaire(s)|

Le maire de Kounkané inhumé dans sa ville natale
L’inhumation a eu lieu au cimetière de Kounkané, en début d’après-midi, aussitôt après la prière mortuaire qui s’est tenue à la grande mosquée de la ville, en présence du khalife général de Médina Gounass, Thierno Amadou Tidiane Ba, qui a prié pour le repos du défunt.

Parents, amis et militants du maire libéral étaient venus très tôt et en grand nombre à la maison mortuaire. Et tous les commentaires ont été presque unanimes : ‘’Ousmane était un homme généreux, serviable, honnête, gentil, travailleur’’.

C’est aux environs de 13h qu’une forte délégation composée d’autorités locales et politiques du département et de la région est entrée dans la ville avec la dépouille mortelle. Gagnés par l’émotion, certains parents et amis du défunt sont même parfois tombés en syncope.

Né le 20 janvier 1943, Ousmane Lirvane Simakha, marié et père de 12 enfants dont quatre filles, fut président du conseil rural de Kounkané avant d’en être le maire à la faveur de l’érection de la localité en commune, en 2009.

Il a d’abord milité au Parti socialiste (PS, mouvance présidentielle), avant d’adhérer à l’Alliance des Forces du progrès (AFP, mouvance présidentielle). Il a ensuite posé ses baluchons au Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) où il est resté jusqu’à cet accident tragique qui l’a ravi aux siens.

Aux dernières législatives, il avait été investi comme tête de liste départementale du PDS à Vélingara.

‘’Durant toute sa vie, Ousmane Lirvane Simakha qui était aussi le président du Syndicat des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs dénommé syndicat Japando s’est investi dans le domaine du développement’’, a témoigné Mamadou Diao, le premier adjoint au maire de Kounkané.

Avant son retour au Fouladou et le début de sa carrière politique, Ousmane Lirvane Simakha était le patron du Comptoir franco-suisse. De là, ‘’il a fait la promotion de beaucoup de fils de son terroir et d’autres Africains’’, selon certains témoignages faits à l’occasion des funérailles.


Conformément au Code des collectivités locale, c’est le premier adjoint au maire, Mamadou Diao, qui est chargé de gérer les affaires courantes de la mairie pour une période de 60 jours. Ensuite, il sera procédé à une élection pour le remplacement du défunt maire.

APS



1.Posté par Maodo le 28/10/2012 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Repose en paix M. le Maire. Le Lycee de Kounkane perd ainsi un veritable partenaire

2.Posté par Touco le 28/10/2012 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Repose en paix, tu as bien remplie ta vie,et a sût te faire apprécier, dommage qu'un inconscient endormi te l'aie enlevée, à lui je souhaite que son remord l'empêche de se reposer.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image